Gabon: PLC exige des preuves de la bonne santé physique et mentale d’Ali Bongo

Les membres fondateurs du parti Pour Le Changement © GMT

Dans un communiqué de presse parvenu à la rédaction de Gabon Media Time ce lundi 29 octobre 2018, signé du présidium du parti Pour le changement (PLC), cette formation politique de l’opposition exige du gouvernement une preuve de la bonne santé physique et mentale permettant au président Ali Bongo Ondimba d’assumer ses fonctions de président de la République.

Réagissant au communiqué officiel du porte parole de la présidence de la République Ike Ngouoni relatif à l’état de santé du président de la République Ali Bongo Ondimba, le PLC a exigé « une preuve » garantissant sa capacité « à assumer physiquement et mentalement ses fonctions ».

Estimant qu’il s’agit de l’état de santé de « la première personnalité institutionnelle de notre pays, nous ne pouvons nous satisfaire d’un communiqué laconique et évasif », le présidium de PLC a demandé plus de détails sur le lieu et le diagnostic des médecins.  

« Nous exigeons de savoir dans quel lieu se trouve ce dernier, ainsi qu’un bulletin de santé officiel émanant des médecins qui le suivent, si tant est que ce dernier se trouve dans un établissement hospitalier tel que mentionné par le porte parole de la présidence de la république », ont-ils poursuivi.

Dans le cas où les garanties sur l’état de santé du président de la République ne seraient pas fournies, « le PLC demande la mise en application, le cas échéant, de l’article 13 de notre Constitution relatif à la vacance temporaire ou permanente du pouvoir », ont-ils conclu.

Laissez votre commentaire