jeudi,22 avril 2021
AccueilA La UneGabon: PLC exige la libération de Nicolas Nguema

Gabon: PLC exige la libération de Nicolas Nguema

En garde à vue depuis le 4 décembre 2020 à la Direction générale de la contre-ingérence et de la sécurité militaire communément appelée B2, les militants et sympathisants du Parti Pour le Changement (PLC) ont organisé un meeting le dimanche 20 décembre 2020 dernier  pour exiger la libération de leur président gardé à vue dans les geôles du B2 pour son rôle dans la vente de matériel appartenant au groupe Santullo Sericom dont il est du reste le mandataire. 

C’est pour soutenir son président que le Parti pour le Changement (PLC) a organisé le dimanche 20 décembre un meeting dit de « Libération » au siège de son parti sis à Nzeng-Ayong dans le 6e arrondissement de Libreville. C’est pour « lui apporter leur soutien de là où il se trouve et exiger sa libération » que les militants du (PLC) ont répondu massivement à l’appel du directoire de ce jeune parti de l’opposition. 

Un meeting qui a vu la participation de plusieurs membres de la société civile, tels que Georges Mpaga président du Réseau libre pour la bonne gouvernance (ROLBG) ou encore Minault Maxime Zima Ebeyard , député de l’Union Nationale, membre du Collectif Appel à Agir. Une réunion politique qui bien évidemment n’aurait pas pu se faire sans la présence du directoire du PLC à savoir son Secrétaire exécutif, Anges Kevin Nzigou et sa présidente Elza Ritchuelle Boukandou. 

« Pour nous faire taire, faites plus simple. Tuez-nous car c’est le seul moyen efficace pour nous réduire définitivement au silence. Parce qu’un emprisonnement ne mettra pas un terme à notre engagement ». C’est par ces mots forts de sens que le Secrétaire exécutif du parti Pour le Changement a réaffirmé la solidité de son engagement pour le Gabon. Un engagement qu’il continuera à faire valoir même si son intégrité physique est menacée pour sortir le Gabon de l’ornière et de bouter hors des frontières, « ces voyous qui tiennent le pouvoir », a-t-il spécifié. 

Les orateurs n’ont pas manqué, tout en attendant impatiemment la libération de leur ami, compagnon de lutte et surtout président de PLC, d’appeler Nicolas Nguema  détenu au B2 à tenir bon et à chacun à l’extérieur de faire le nécessaire afin qu’il recouvre rapidement la liberté. 

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Bestheinfusion