jeudi,22 avril 2021
AccueilA La UneGabon: planification et sensibilisation au coeur des premières conférences sur la commande...

Gabon: planification et sensibilisation au coeur des premières conférences sur la commande publique

Véritable levier au service du développement d’un Etat, la commande publique constitue au regard de son importance, un formidable outil pour améliorer la qualité des dépenses publiques. Fort de ce constat, l’exécutif a lancé ce jeudi 17 décembre, par le biais de la Direction générale des Marchés Publics (DGMP), en présence de la quasi-totalité des membres du gouvernement dont le ministre du Budget et des Comptes publics Sosthène Ossoungou Ndibangoye, la 1ère édition des Conférences sur la planification de la passation de la commande publique.

Destinées à offrir aux agents des différents départements, des outils leur permettant de comprendre et surtout de combler les lacunes observées en matière de passation de marchés, ces Conférences  sur la planification de la passation de la commande publique qui sont « loin d’être un effet de mode (…) d’autant plus que la réforme budgétaire entamée depuis janvier 2015 entraîne de profonds changements » comme l’a rappelé en ouverture Eugène Pennafort Mintsa Oyame DGMP, interviennent quelques semaines après la formation sur le processus des marchés publics. 

En effet, si elle revêt un véritable enjeu économique, la commande publique reste surtout un levier au service de certaines politiques publiques puisqu’elle mobilise une part importante des ressources de l’Etat. D’ailleurs, en lançant officiellement le début de ces conférences, Sosthène Ossoungou Ndibangoye l’a rappelé, ajoutant qu’elle « était une question essentielle pour la mise en œuvre des politiques publiques et du développement », avant d’insister sur la « prééminence des ententes directes dans le processus de passation des marchés ».

« S’inscrivant dans le cadre de la consolidation des acquis réalisés et de la poursuite de la dynamique de réformes pour plus de transparence, d’équité et d’efficacité dans la passation et l’exécution de la commande publique » voulue aussi bien par les partenaires techniques et financiers que par l’exécutif comme l’a indiqué Eugène Pennafort Mintsa Oyame, ces conférences dont la phase opérationnelle débute ce lundi, devront donc permettre de favoriser une « jonction plus forte entre les différents acteurs de la chaîne managériale », dixit le ministre du Budget. 

Intervenant dans un contexte économique particulier, marqué par une activité économique ralentie par la pandémie de Covid-19 qui obère un certain nombre de perspectives tout en nécessitant des réajustements budgétaires, ces premières conférences sur la planification de la passation de la commande publique, permettront à court/moyen terme, « de définir un calendrier de chacune des étapes du processus de passation des marchés au sein des administrations publiques basé sur le nouveau code des marchés publics » a insisté le DGMP.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Bestheinfusion