jeudi,8 décembre 2022
AccueilA La UneGabon: Pierre Claver Maganga Moussavou va-t-il faire plier Ali Bongo sur la...

Gabon: Pierre Claver Maganga Moussavou va-t-il faire plier Ali Bongo sur la nomination de son fils ?

Ecouter cet article

C’est la question qu’on pourrait se poser à la suite de la publication dans l’hebdomadaire L’Aube le lundi 21 mars 2022 dont le contenu fait état d’une probable nomination de l’ancien ministre de l’Agriculture Biendi Maganga Moussavou à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) à la suite de la sortie tonitruante de son paternel, Pierre Claver Maganga Moussavou. Une nomination peu probable toutefois au vu des résultats engrangés par l’actuelle direction générale qui a fait preuve d’une réelle efficacité en réduisant de manière significative les charges de cette institution financière.

En effet, c’est au cours d’une causerie à Lébamba, chef du département de la Louetsi-Wano dans la province de la Ngounié que l’ancien vice-président de la République s’est fendu d’une déclaration pour le moins étonnante à la suite du limogeage de son fils du gouvernement de Rose Christiane Ossouka. Véritablement remonté aux entournures, Pierre Claver Maganga Moussavou avait exigé que le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba trouve un point de chute pour l’ancien membre du gouvernement.

« C’est Ali Bongo qui a pris mon fils de là où il était pour l’emmener au gouvernement. Ce n’est pas moi, Maganga Moussavou. Et je demande que quand il cesse de travailler, qu’on sache là où il doit aller et qu’est-ce qu’il va faire après. Parce qu’on ne traite pas les gens comme ça », avait-il lancé. Une demande pour le moins incongrue qui n’avait d’ailleurs pas manqué d’être critiquée dans l’opinion, car donnant l’impression d’un véritable mélange de genres dans un pays qui se veut à l’heure de l’égalité des chances et non celui du népotisme. 

Une prise de parole qui selon L’Aube ne serait pas tombée dans l’oreille d’un sourd, puisque dans sa livraison, l’hebdomadaire se demande si Biendi Maganga Moussavou ne serait pas sur le point de prendre la tête de la Caisse des dépôts et consignations, institution financière détenue par l’Etat. « Visiblement effrayé, pour une rare fois, Ali Bongo aurait décidé d’accéder aux injonctions et aux menaces de Pierre Claver Maganga Moussavou en faisant une victime, et cette nomination devrait se matérialiser lors du prochain Conseil des ministres », indiquent nos confrères dans leurs colonnes. 

Toutefois, si les compétences de l’ancien ministre de l’Agriculture sont plus à démontrer, ce dernier ayant fait ses classes tour à tour à l’Union Bbank of Africa (UBA) puis en qualité de directeur général adjoint de la filiale gabonaise d’Oragroup, cette désignation pourrait se heurter à deux réalités. En effet, la nomination de Biendi Maganga Moussavou serait incongrue pour une personnalité qui a occupé des fonctions purement politiques ces dernières années. Pour de nombreux observateurs, il serait par contre judicieux pour ce dernier de faire ses classes sur ce terrain et démontrer à la hiérarchie du Parti démocratique gabonais, sa capacité de mobilisation en vue des futures élections générales de 2023, locales, législatives et présidentielles incluses. 

Pis, les résultats engrangés ces deux dernières années par l’actuelle direction générale de la CDC plaident en sa faveur. En effet, sous la houlette de Patricia Danielle Manon, l’institution financière a entre autres réussi à réduire de près de 50%, les frais généraux de l’institution financière qui plombaient son fonctionnement auparavant. En outre, jouissant d’une totale autonomie de gestion administrative et financière bien que placée sous la tutelle du ministère de l’Économie et de la Relance, la CDC est aujourd’hui au cœur de nombreux projets notamment dans l’immobilier et assure la gestion des participations de l’Etat.

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x