Gabon: le PGP favorable à l’appel au rassemblement de Jean Ping

Benoit Mouity Nzamba © D.R

Le dimanche 25 novembre dernier, le Parti gabonais du progrès (PGP) a, dans une communication faite à Port-Gentil et transmise à la rédaction de Gabon Média Time, donné sa position suite à la modification de la Constitution faite par la Cour constitutionnelle dans sa décision n°219/CC du 14 novembre 2019. Par la même occasion, ce parti de l’opposition a répondu favorablement à l’appel au rassemblement lancé par Jean Ping.

Dans sa communication, le PGP a fustigé avec la derniere energie la décision de la Cour constitutionnelle aux termes de laquelle un alinéa avait été ajouté à l’article 13 de la loi fondamentale, à la suite de la saisine faite par le premier ministre en interprétation des articles 13 et 16 de la Constitution.

Pour le Parti de Feu Me Louis Agondjo Okawé, la réponse à la requête du chef du gouvernement se trouve à l’article 14 de la Constitution qui dispose que « les fonctions de Vice-Président cessent à l’issue de la proclamation de l’élection présidentielle par la Cour constitutionnelle et en cas de vacance de la présidence de la république ou d’empêchement définitif ».

Le Porte parole de ce Parti a par ailleurs condamné et appelé à la libération des manifestants ayant été arrêtés par les forces de l’ordre à la suite de leur manifestation devant la Cour constitutionnelle le jeudi dernier. « Le PGP ne saurait terminer son propos sans exiger la libération immédiate et sans condition de tous les citoyens détenus arbitrairement hors de leurs familles par le pouvoir. Ils n’ont fait que défendre leurs droits et leur Constitution», a-t-il déclaré.

Le 3 novembre dernier, Jean Ping appelait à la mobilisation et à l’unité des filles et fils du Gabon pour la reconstruction de ce pays. Appel auquel le parti présidé par Benoît Mouity Nzamba a marqué son accord. « Le PGP souscrit pleinement à cet appel et invite toutes les forces sociales et tous les Gabonais où qu’ils se trouvent à répondre à cet appel et à se mobiliser pour l’avènement de la nouvelle république que nous appelons de tous nos voeux», a t-il martelé. 

Laissez votre commentaire