samedi,4 décembre 2021
AccueilA La UneGabon : Perenco signe 3 nouveaux contrats avec l’Etat et renforce son...

Gabon : Perenco signe 3 nouveaux contrats avec l’Etat et renforce son statut de leader du secteur pétrolier

Ecouter cet article

Bien que disposant déjà d’un solide portefeuille de permis d’exploration, la compagnie pétrolière indépendante franco-britannique Perenco Exploration SA leader du secteur pétrolier, reste une entreprise avec des ambitions de renouvellement. Ainsi, à la faveur de la signature ce vendredi 14 février de trois contrats d’exploration et de partage de production (CEPP) avec l’État gabonais, Perenco a affirmé un peu plus sa position.

Alors qu’elle a été à l’origine d’environ 40% des 70,4 millions de barils de brut produits au Gabon, comme le démontre le tableau de bord de l’économie 2018 élaboré par le ministère de l’Economie et des Finances, la compagnie pétrolière indépendante franco-britannique Perenco Exploration SA, entend affirmer un peu plus sa position de leader du secteur pétrolier gabonais. 

Ainsi, pour matérialiser cette ambition, la société a signé ce vendredi 14 février, trois contrats d’exploration et de partage de production (CEPP) avec l’Etat gabonais en présence notamment des ministres du Pétrole, du Gaz, des Hydrocarbures et des Mines Vincent de Paul Massassa, et de l’Économie Jean Marie Ogandaga. 

Portant sur les blocs d’exploration Ezila, Onémbé et Evaro, situés à proximité des installations pétrolières de Perenco Oil & Gas Gabon et Addax Petroleum Oil & and Gas Inc, et qui couvrent une superficie totale de 5 161 km2 du sous Bassin Nord dans l’Ogooué Maritime, cette signature qui porte sur un délai de 8 ans, témoigne à la fois de l’attractivité du bassin sédimentaire gabonais et de la volonté d’expansion de Perenco. 

« Fruit d’un effort soutenu de nos partenaires historiques dont Perenco (…) cette opération devrait rassurer tous les autres opérateurs en cette période de revalorisation de notre bassin » comme l’a souligné Vincent de Paul Massassa. Avec une production pétrolière en hausse de 16,7% à 8,226 millions de barils à fin septembre 2019 et des perspectives plus qu’encourageantes, cette signature souligne les bonnes perspectives d’un secteur dont les résultats étaient plus que décevants depuis quelques années. 

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop