mercredi,8 décembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: Perenco reprend les actifs de Total sur le champ Hylia II...

Gabon: Perenco reprend les actifs de Total sur le champ Hylia II et conforte son leadership

Ecouter cet article

Un peu moins d’un an et demi après avoir conclu un accord de cession de ses participations dans sept champs offshore pour un montant compris entre 162 et 195 milliards de FCFA, Total Gabon, Perenco et l’Etat Gabonais ont signé un nouvel avenant. Consacrant l’acquisition de 37,5% des parts détenus par Total Gabon sur le champ Hylia II, cet avenant n°3 signé ce jeudi 11 novembre, devrait renforcer le leadership de Perenco sur le territoire national. 

C’est une nouvelle page qui s’ouvre pour l’opérateur pétrolier Perenco, dans le paysage industriel gabonais. Un peu moins d’un ??????????? après avoir conclu avec Total Gabon, un accord pour l’acquisition de sept champs offshore incluant le Terminal cap lopez pour un montant compris entre 162 et 195 milliards de FCFA, l’opérateur franco-britannique a signé un nouvel avenant concernant l’acquisition de 37,5% des parts détenus par Total Gabon sur le champ Hylia II.

Poursuivant le contrat d’exploitation et de partage de production auquel participe également l’Etat gabonais, ce nouvel avenant qui renforce celui de février 2017, vise donc à « pérenniser par le biais des travaux qui sont attendus, la vie du champ Hylia II » comme l’a souligné en marge de la signature Vincent de Paul Massassa, ministre du Pétrole, qui n’a d’ailleurs pas manqué de rappeler qu’il devrait « accroître les recettes attendus de l’Etat et les investisseurs partenaires ». 

Confirmant la nouvelle dynamique de Total Gabon « qui consiste aujourd’hui pour l’opérateur historique, à se recentrer sur son périmètre opéré et de continuer à le développer pour le pérenniser » comme l’a rappelé son directeur général Stéphane Bassène en prenant la parole, ce nouvel accord devrait d’une part définitivement rebattre les cartes d’un secteur pétrolier gabonais en proie à d’importantes mutations, et d’autre part faire de Perenco, l’opérateur leader de ce secteur. 

A noter qu’en marge de la signature de ce nouvel avenant, le nouveau leader du secteur pétrolier s’est engagé à « créer de fantastiques synergies pour l’Etat gabonais au travers du terminal du Cap Lopez, en diminuant le nombre de terminaux opérant dans le pays avec des impacts sur l’efficacité énergétique et la réduction des coûts. » Toute chose qui devrait passer par « des investissements très importants au Terminal du Cap Lopez pour le moderniser, le pérenniser dans le temps et cela dès 2022 » comme indiqué par Adrien Broche, son directeur général.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop