Gabon: le PDG veut des élections libres et transparentes

Estelle Flore Angangou, Porte-parole du PDG © Gabonactu

A l’occasion d’un point de presse organisé ce mardi 25 septembre 2018, à son siège sis à Louis dans le 1er arrondissement de Libreville, le Parti démocratique gabonais (PDG) a formulé le voeux par la voix de l’un de ses porte parole, Estelle Flore Angangou de la tenue d’élections libre et transparente. 

Face à la presse nationale et internationale, Estelle Flore Angangou a d’abord commenté les invalidations de candidatures effectuées par la Cour constitutionnelle à l’issue du contentieux pré-électoral. « Le PDG prend acte de la décision de la haute juridiction datée du 23 septembre dernier et s’y soumet », a t-elle affirmé.

Pour la porte parole du Parti démocratique gabonais, les dispositions légales en vigueur au Gabon communes à toutes les élections politiques sont claires. « Tout membre adhérent à un parti politique légalement reconnu ne peut, sans démission préalable de celui-ci, un délai de quatre mois au moins avant le mois du scrutin , être investi par un autre parti politique ou se présenter comme candidat indépendant ou figurer sur une liste de candidats indépendants », a-t-elle expliqué pour justifier les multiples annulations de candidatures des membres de l’opposition par la Cour constitutionnelle après la saisine de leurs adversaires pdgistes.

Estelle Flore Angangou n’a pas manqué de souligner à l’endroit de ses adversaires politiques et des leurs partisans que « ces élections, ils les veulent libres et transparentes, pour que plus jamais les événements douloureux d’août 2016 ne se reproduisent dans notre pays », a-t-elle précisé.

Laissez votre commentaire