jeudi,27 janvier 2022
AccueilA La UneGabon: Paulette Missambo met l’Union nationale en ordre de bataille

Gabon: Paulette Missambo met l’Union nationale en ordre de bataille

Ecouter cet article

Ce samedi 08 janvier 2022 marquait la rentrée politique du parti d’opposition  Union nationale. Occasion pour la présidente de cette formation politique Paulette Missambo de revenir longuement sur ses ambitions concernant la redynamisation de ce parti mais surtout aborder la question des prochaines échéances électorales avec en toile de fond la nécessité de garantir un scrutin libre et transparent loin des soubresauts qu’a connus le Gabon ces dernières décennies. 

D’entrée de jeu, le leader de cette formation politique chère à feu André Mba Obame a tenu à brosser un bilan de l’année précédente. Une année 2021 qui selon elle aura été particulièrement « éprouvante » du fait de crises morales, politiques et sociales marquées essentiellement par « les restrictions des libertés individuelles sous prétexte de lutte contre la pandémie de Covid-19, de la faillite de notre système éducatif et, du rétrécissement de l’espace civique ». 

Tout en apportant son soutien non seulement au mouvement Copil citoyen mais aussi à la communauté éducative, aux fonctionnaires des régies financières, Paulette Missambo a placé cette nouvelle année sous le sceau du rassemblement en faveur d’une part de la redynamisation de l’Union nationale mais aussi d’autre part du combat pour l’alternance et le changement. « Nous devons nous fixer trois priorités. D’abord, mettre notre Parti en ordre de bataille. Ensuite, obtenir la réforme du système électoral national. Et enfin, contribuer, comme toujours, à la dynamisation et à la construction de l’unité de l’opposition », a-t-elle indiqué.

Concernant d’ailleurs, la redynamisation de l’Union nationale, sa présidente s’est fixé trois objectifs. Il s’agit entre autres de renforcer son unité, poursuivre son implantation sur l’ensemble du territoire et au sein de la diaspora, et conforter son leadership auprès des gabonais. Pour ce faire, l’ancien ministre de l’Education nationale a annoncé le lancement d’une vaste campagne nationale d’adhésion qui devrait permettre de donner un nouveau souffle à ce parti de l’opposition. 

La présidente de l’Union nationale Paulette Missambo lors de son discours © GMT

Abordant la question des prochaines échéances électorales, Paulette Missambo a réaffirmé l’engagement de son parti à  militer pour une amélioration du système électoral. Une orientation qui devrait se matérialiser par le lancement d’une réflexion sur cette question cruciale. « Elle devra s’intéresser aux échéances et modalités de confection ou de révision des listes électorales, au déroulement des campagnes électorales, à l’organisation et à la gestion des scrutins, au dépouillement et à l’annonce des résultats ainsi qu’à l’observation indépendante des élections », a expliqué le leader de l’UN. 

Par ailleurs, se faisant chantre de l’unité de l’opposition, l’Union nationale par la voix de sa présidente a réitéré sa disponibilité à y parvenir. « Avec l’ensemble de ses partenaires traditionnels ou à venir, l’Union Nationale s’efforcera d’apporter des réponses aux angoisses de nos compatriotes.  Si l’on veut créer les conditions du changement, cet exercice me semble indispensable. Et cela passe par des principes simples : patriotisme, transparence et justice », a conclu Paulette Missambo.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop