mardi,24 mai 2022
AccueilDerniers articlesGabon: Paul Marie Gondjout et ses deux tendances au sein de L'UN

Gabon: Paul Marie Gondjout et ses deux tendances au sein de L’UN

Ecouter cet article

Lors de son passage à Lambaréné le week-end écoulé, Paul Marie Gondjout, cadre de l’Union nationale (UN), a expliqué aux militants de cette localité sa vision du futur pour le parti. Non sans soutenir et défendre son idée de tendances au sein de l’UN, qu’il a annoncée lors de son passage à Oyem, le 26 février dernier. Paul Marie Gondjout avait aussitôt été recadré   par sosthène Nguema Nguema, qui rejetait l’idée de tendances au sein de ce parti de l’opposition. 

Pour ce membre du nouveau directoire de cette formation politique, parler de tendances au sein de l’UN,  sous-tend une idéologie. « Or, nous ne savons pas quelle est l’idéologie de ceux qui prétendent parler de tendance au sein du parti. L’Union nationale est un et indivisible», avait-il laissé entendre. 

Lors de son passage à Lambaréné,  Paul Marie Gondjout a tenu mordicus sur à expliquer aux militants de cette ville sa compréhension de tendances au sein du parti. «  Nous sommes un. Cela ne veut pas dire que nous vivons dans la pensée unique. Cela veut dire que même dans la même maison, chacun peut avoir sa manière de dire les choses et sa manière de penser,  mais à la fin nous sommes un parce que  c’est important que nous ouvrions le débat au milieu de nous » , a-t-il lancé. 

Avant de faire la genèse de la création de ce parti .  « L’UN s’est créée sur la base de 3 parties et des groupes politiques.  Elle ne s’est  pas créée sur l’initiative d’une personne . Ça veut  dire qu’il y avait des personnes qui venaient de différents horizons. Quand j’ai dit, il y a quelques semaines,  qu’à l’issue du congrès du 13 novembre  et du vote des militants, deux tendances ont vu le jour au sein de l’UN, c’est parce qu’il y a  la tendance de ceux qui ont voté pour moi en très grand nombre et ceux qui ont voté pour madame Missambo, qui est présidente du parti aujourd’hui. Mais ce ne sont que deux tendances. L’UN a été créée avec plusieurs tendances et nous avons eu à la tête de notre parti un grand homme,  qui a su rallier tout ce monde au sein de notre parti et qui a su toujours tenir compte des avis des uns et des autres. »

Paul Marie Gondjout estime que dans un parti politique qui se veut démocratique, chacun doit avoir son idée, sa manière de penser,  mais à la fin, il faut faire une synthèse qui rassemble tout ce que chacun a pensé pour faire une voix une seule pensée.  « C’est  comme ça qu’un parti politique est géré . Le leader doit tenir compte de ces différentes tendances et à la fin on adopte une même position.  C’est en cela que je dis nous sommes un. C’est comme ça que je vois les choses dans notre parti », a-t-il précisé.

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif
Enami Shop