samedi,19 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilDerniers articlesGabon: Paul Marie Gondjout décline son plan d'actions progressiste et fédérateur pour...

Gabon: Paul Marie Gondjout décline son plan d’actions progressiste et fédérateur pour l’UN

C’est ce samedi 20 février 2021 à son Quartier général sis en face du Lycée privé Awassi que Paul-Marie Gondjout, candidat à l’élection du président de l’Union nationale a dévoilé les grandes lignes de son plan d’actions. Occasion pour ce dernier de présenter l’équipe qui sera appelée à impulser une dimension progressiste et fédératrice,une fois promu à la tête de ce parti phare de l’opposition au Gabon.

La succession à Zacharie Myboto, président de l’Union nationale depuis sa création en 2010, se profile à grands pas. Pour ce faire, les candidats à cette élection fatidique s’arment au fil des semaines pour séduire leur électorat. Seul arbitre de ce match entre Paulette Missambo et Paul-Marie Gondjout. D’ailleurs ce dernier a donné rendez-vous à la presse et aux cadres du parti à son Quartier général pour décliner sa vision au poste qu’il veut briguer.

Le moins que l’on puisse dire c’est que PMG comme l’appellent ses sympathisants, ambitionne de « faire progresser l’Union nationale ». À ce propos, l’intéressé a dévoilé quelques éléments constitutifs de ce pan de sa politique. « Ma vision vise à faire grandir le parti […] Avec mon équipe et le concours des militants du parti, nous mettrons en place des nouveaux chantiers pour poursuivre l’œuvre de reconstruction de notre grand parti. La gouvernance d’abord. C’est une gouvernance de responsabilité » a précisé Paul-Marie Gondjout devant la presse.

Deux innovations majeures devront voir le jour. D’une part, les délibérations sur les candidatures aux élections qui seront dévolues au conseil national pour les élections parlementaires et aux comités provinciaux nouvellement créés pour ce qui est des élections locales. D’autre part, il y aura la création du conseil consultatif national qui devrait être composé d’anciens présidents, vice-présidents, secrétaires exécutifs ainsi que d’autres personnes nommées par le président en activité. Le but étant de veiller à la bonne marche dudit parti.

Par ailleurs, PMG a annoncé qu’il misera sur une politique de proximité avec les populations. « Nous allons dès notre prise de fonction programmer le départ vers l’intérieur du pays », a-t-il annoncé. Une nouvelle dynamique qui va intégrer l’insertion concrète des jeunes et des femmes. Lesquels ne seront plus « des variables d’ajustement électoral » mais des « acteurs actifs de la vie politique ». Sur un tout autre plan, Paul-Marie Gondjout a souhaité être « un lien entre les générations politiques » de l’Union nationale. 

Il va sans dire que sa stratégie est des plus inclusives et progressistes en s’appuyant sur toutes les forces vives de leur parti politique. Pour ce faire, il a décidé de s’appuyer sur une équipe de 11 membres, lui y compris. Avec 4 vice-présidents en l’occurrence Pierre Ondo Mebiame, Pierre Nzambi , Mombo Nzigou et Jean Paul Méthode Imbong Fadi . À ceux-là s’ajoute un secrétaire exécutif en la personne de Lambert Nkogho Edzang. La liste est complétée par 5 secrétaires exécutifs adjoints dont Reine Adiahenot épouse Ndjondji, Léopold Essone Bibang, Martial Joseph Allogho Allogho, Rodrigue Bokoko et Firmain Ollo Obiang. Place au jeu politique qu’on souhaite loyal.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance