vendredi,25 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: Patricia Taye appelle les maires à vulgariser le concept de «citoyenneté»

Gabon: Patricia Taye appelle les maires à vulgariser le concept de «citoyenneté»

Les questions autour de la citoyenneté ne sont pas suffisamment abordées par les communes. C’est en tout cas le constat que fait Patricia Taye, ministre déléguée auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, de l’Administration du territoire, des Collectivités locales, de la décentralisation, chargé de la Citoyenneté et de l’Immigration. Pour y faire face, le ministre délégué a reçu les adjoints au maire des villes de Libreville, Owendo,  Akanda et Ntoum, afin de les amener à promouvoir ce concept de « citoyenneté » auprès de leurs administrés.

C’est à l’occasion d’une opération de sensibilisation sur la citoyenneté que le  ministre déléguée auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, de l’Administration du territoire, des Collectivités locales, de la décentralisation, chargé de la Citoyenneté et de l’Immigration, Patricia taye a reçu les adjoints au maire des communes de Libreville, Owendo, Akanda et Ntoum. L’objectif de cette rencontre était d’amener ces derniers à promouvoir le concept de « citoyenneté » auprès des administrés, rapporte le quotidien L’Union.

Selon le quotidien, ce concept de « citoyenneté » qui aurait été lancé par le président de la République, renvoie aux droits et devoirs du citoyen, mais également à sa place dans la société. C’est-à-dire ce que le citoyen peut faire ou ne peut pas faire et ce à quoi il a droit. Pour cela, le ministère de l’Intérieur a mis en place une campagne de sensibilisation auprès des populations. Le projet prévoit la diffusion des spots, la mise en oeuvre d’une série télévisée titrée « Moi citoyen », une campagne d’affichage, des rencontres citoyennes, entre autres.

« En tant que municipalité, nous avons un rôle important à jouer dans la vulgarisation de ce concept, comme nous l’a rappelé la ministre déléguée à l’Intérieur Madame Taye. Nous devons donc faire notre part de travail et pour cela nous allons associer les chefs de quartiers afin de sensibiliser, par exemple, sur l’incivisme, la fermeture des bars à des heures raisonnables, l’insalubrité, les nuisances sonores. C’est notre rôle en tant que 1er citoyen d’une ville. Nous rendrons compte de nos échanges à nos hiérarchies respectives pour que nous commencions à travailler le plus tôt possible pour le bien de nos villes », a confié à L’Union Modoumet Mounguengui, 4ème adjoint au maire de la commune d’Owendo.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt