mercredi,23 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon : pas de cas de coronavirus confirmé à Rabi-Kounga

Gabon : pas de cas de coronavirus confirmé à Rabi-Kounga

L’information s’était déjà répandue comme une traînée de poudre dans le pays faisant état d’un cas de contamination au Covid-19 communément appelé Coronavirus. Des rumeurs sans fondement puisque selon des informations recueillies par Gabon Media Time, il s’agirait d’une fausse alerte, une personne travaillant à Rabi, malade, a été mise en isolement et le site en confinement par précaution en attendant les résultats des analyses. 

En effet, la rumeur se serait propagée dès ce début de week-end, faisant état d’un cas de contamination au coronavirus au sein du champ pétrolier de Rabi-Kounga et appartenant à l’entreprise Assala. L’employé de nationalité gabonaise présentait plusieurs symptômes parmi ceux identifiés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), d’où la diffusion de cette information totalement infondée. 

Selon une source proche des autorités locales, dès « l’apparition des premiers symptômes, notamment fatigue et fièvre, les responsables d’ Assala sur site, en toute transparence, ont pris le taureau par les cornes en déclenchant le protocole du Covid-19 mis en place par le gouvernement ». Ainsi, l’employé a été mis immédiatement en isolement et pris en charge, suivant la procédure du gouvernement. A première vue, il ne s’agirait que d’un simple cas de gastro-entérite qui provoque quelques symptômes plus ou moins similaires à ceux du Covid 19. 

 C’est dans le strict respect des procédures QHSE que le site a également été mis en quarantaine pour 14 jours. « C’est une précaution pour éviter de potentielles contaminations au cas où le patient était testé positif », a confié notre source. Par ailleurs, dans le souci de lever toute équivoque, des tests supplémentaires sont sur le point d’être effectués sur le patient et envoyés dans les structures en charge d’effectuer les analyses requises. 

En revanche, à l’heure où le gouvernement tente de rassurer les populations et où l’unité nationale est de mise pour parvenir à stopper cette maladie, les fakes news et le buzz à tout prix peuvent être un véritable danger. Le gouvernement devrait prendre des mesures plus strictes contre les auteurs de cette pratique qui se répand de plus en plus sur les réseaux sociaux, pour le bien de tous. A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt