mardi,1 décembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: par vengeance, il viole sa fille et sa belle-fille âgées d'1...

Gabon: par vengeance, il viole sa fille et sa belle-fille âgées d’1 an et 6 ans à Gamba

Steeve Bouassa, un agent de Satram âgé de 40 ans est actuellement gardé à vue à la brigade nautique de Gamba dans la province de l’Ogooué-Maritime, rapporte Gabonactu. Il lui est reproché d’avoir violé sa fille âgée d’un an et sa belle-fille d’à peine 6 ans pendant que sa concubine était de garde à l’hôpital où elle exerce. Le mis en cause aurait révélé qu’il s’agit d’une vengeance envers sa concubine déterminée à le quitter. 

C’est l’affaire qui suscite plusieurs réactions depuis le week-end écoulé à Gamba et ses environs. En effet, selon notre confrère de Gabonactu, un compatriote la quarantaine révolue à décidé de mettre en branle ses pulsions sexuelles de prédateur sur deux fillettes d’à peine 7 ans cumulés en l’occurrence sa propre fille et la fille de sa concubine avec qui il serait en phase de séparation. 

Le soir de l’agression sexuelle, Steeve Bouassa, chauffeur poids lourds se serait rendu chez sa concubine. Après avoir frappé à maintes reprises à la porte, la petite fille de 6 ans ayant reconnu la voix de sieur Bouassa décide de lui ouvrir. Malheureusement, son beaupère, comme possédé par un esprit démoniaque, se transcende et la moleste aussitôt. Ne pouvant opposer une quelconque résistance, la fillette sera abusée et étouffée par Steve Bouassa. 

Après avoir menacé sa victime de mort au cas où elle dirait mot à qui que ce soit, le prédateur sexuel se dirige vers sa propre fille à qui il fera subir le même supplice. Nul ne sait combien de temps cet enfer a duré mais les fillettes ne l’oublieront sûrement jamais. C’est en rentrant de sa garde que la concubine découvrira l’horreur subie par ses deux filles. La plus grande des victimes révélera l’auteur de l’agression, qui n’est autre que Steeve Bouassa. 

Après examens, les conclusions du médecin auraient laissé apparaître que les victimes ont été pénétrées et violentées. Après des investigations poussées, le présumé violeur sera rattrapé par les limiers. Lors de son interrogatoire, Steeve Bouassa surprend en déclarant qu’il ne s’agit que d’une vengeance contre sa concubine qui ne voulait plus de leur union. Serein, il aurait ajouté qu’il ne fera pas la prison compte tenu de ses connaissances très haut placées. Gardé à vue à la brigade nautique de Gamba, le mis en cause devrait être déféré devant le parquet de Port-Gentil.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion