jeudi,1 octobre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: paiement des arriérés de vacations aux anciens collaborateurs du Samu social

Gabon: paiement des arriérés de vacations aux anciens collaborateurs du Samu social

C’est par le biais d’une note d’information que le coordonnateur général du Samu social gabonais, Dr. Wenceslas Yaba, a annoncé l’effectivité du paiement des arriérés des vacations de l’année 2018 de ses anciens collaborateurs par titre individuel du trésor public, depuis le 22 août dernier. Néanmoins, le Dr. Wenceslas Yaba a précisé que seuls 135 des 155 concernés ont à ce jour été payés. Quant au reste, leurs situations financières restent suspendues en raison des résolutions en cours.

« Chers samusocialisé(e)s bonjour, c’est avec une joie immense et un soulagement que nous vous annonçons que les arriérés des vacations de l’année 2018 de nos anciens collaborateurs ont été payés, par titre individuel du trésor public d’une partie de leurs dûs », a informé le Dr. Wenceslas Yaba, coordonnateur général du Samu social gabonais. Non sans préciser que la distribution desdits titres est assurée depuis le 22 août 2020 par Maître Morguiane Andong, avocate au barreau du Gabon.

Une régularisation de situation financière qui, pour le moment, n’a pas  profité à tout le monde. « Ce sont 137 compatriotes sur 155, soit 88 %, qui ont bénéfic des efforts incommensurables de l’État », a indiqué le premier responsable du Service d’aide médicale d’urgence au Gabon. En outre, le Dr. Wenceslas Yaba a révélé que  2 des 20 anciens collaborateurs ont depuis regagné les rangs des équipes en service. Quant aux « 18 autres compatriotes ayant décidé de saisir il y a 14 mois, les juridictions sociales pour être payés avant l’immense majorité », leur sort reste conditionné par la délivrance des décisions par les autorités judiciaires compétentes.  

Toutefois, fidèle à ses valeurs humanitaires, le Samu social gabonais s’est dit ouvert à toute entente à l’amiable afin que ces derniers puissent aussi percevoir leurs émoluments relatifs aux efforts consentis dans le passé. « Nous espérons, que leur conseil juridique se rapprochera éventuellement du notre pour voir sereinement ce qu’il est possible de faire, en fonction de la disponibilité des ressources publiques et dans le respect scrupuleux des procédures », a-t-il annoncé en guise de main tendue. Vivement un dénouement harmonieux dans cette affaire qui n’a que trop duré.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt

padding-top : 20px;