mercredi,28 juillet 2021
AccueilA La UneGabon: pagaille au RPM après le départ de Mabiala

Gabon: pagaille au RPM après le départ de Mabiala

Ecouter cet article

Le départ du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) ou plutôt le retour au Rassemblement Héritage et Modernité (RHM) avec fracas de Serge Maurice Mabiala semble avoir bouleversé le fonctionnement du parti présidé par Alexandre Barro Chambrier. Pour cause, tous les députés RPM élus sous la bannière de base RHM ont selon une source proche, sommé de rejoindre le parti comme l’ancien ministre au risque de se voir radier et donc par conséquent, perdre leur mandat au Parlement. 

C’est pendant le congrès dit de la clarification organisé par Michel Menga M’Essone que Serge Maurice Mabiala, député du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) a été nommé secrétaire exécutif du Rassemblement Héritage et Modernité (RHM). Un départ qui fragilise et met dos au mur le RPM d’Alexandre Barro Chambrier qui par cette défection peut voir  son parti politique complètement se déliter. 

C’est conscient de ce fait qu’une réunion d’urgence a été convoquée dans le but de réfléchir sur la stratégie du RPM devant ce que beaucoup dans le landerneau politique gabonais qualifient de trahison. Seulement, conscient de son avantage, Michel Menga M’Essone aurait lui aussi mis en place une stratégie qui si elle est effective, devrait porter le coup de grâce à Alexandre Barro Chambrier. 
Il se susurre en effet que le RHM envisagerait de mettre la pression sur les députés RPM mais élus sous la bannière RHM afin qu’ils claquent la porte du parti de Barro Chambrier pour rejoindre celui de Menga M’Essone. « De source proche du Rassemblement héritage et modernité, il a été demandé aux députés élus sous la bannière RHM de rejoindre la formation politique au risque de se voir radié. Ce qui aura pour conséquence de leur faire perdre leur mandat » a déclaré au téléphone une source proche du président du RPM. Et cette dernière de préciser que Michel Menga M’Essone, président du Rassemblement Héritage et Modernité aurait pris la décision en cas de «résistance de saisir  la Cour constitutionnelle aux fins que les mandats des députés réfractaires à cette idée soient annulés ». Une équation bien difficile pour Alexandre Barro Chambrier qui, vu le déroulé des événements, peut essuyer une terrible déconvenue politique aux conséquences inestimables.

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.