mercredi,28 juillet 2021
AccueilA La UneGabon: Ossouka Raponda promet un allègement des mesures restrictives en cas de...

Gabon: Ossouka Raponda promet un allègement des mesures restrictives en cas de baisse du nombre de contaminations

Ecouter cet article

Conciliante. C’est la posture adoptée par le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda lors de son allocution ce vendredi 19 février 2021. Une sortie du chef du gouvernement qui avait pour objectif d’apaiser les tensions perceptibles ces derniers jours et qui lui a permis d’annoncer un possible allègement des mesures si le nombre de contaminations baissait jusqu’à moins de 50 cas par jour dès ce mois de mars. 

Au cours de son discours, Rose Christiane Ossouka Raponda a tenu à  fixer les objectifs sanitaires à atteindre pour prétendre à un semblant de retour à la vie normale. Le strict respect des mesures barrières en vigueur et la réduction du nombre de nouvelles contaminations à moins de 50 cas par jour, tels sont quelques points qui selon le chef du gouvernement devront être pris en compte pour un allègement des mesures restrictives. 

Il faut dire que depuis le mercredi 17 février 2021, le gouvernement fait face à un mouvement de contestation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Cette allocution était donc l’occasion pour le Premier ministre de rassurer ses compatriotes. « Si nous parvenons à infléchir la courbe de la pandémie grâce à la stricte application par tous des mesures sanitaires et à faire retomber en deçà de 50, le nombre de contaminations par jour, alors les restrictions seront rapidement allégées », a-t-elle fait savoir. 

Pour s’en convaincre, la cheffe du gouvernement a même laissé entendre que le Gabon est en passe d’atteindre le pic de cette deuxième vague de la pandémie. « Selon les prévisions de notre comité scientifique, cet objectif devrait être atteint en mars », a-t-elle dit, faisant référence à la chute de la courbe de contamination. 

Notons que cette déclaration du Premier ministre intervient trois jours après le lancement par la population du concert des casseroles, pour manifester son indignation face à la qualité « suicidaire » des mesures gouvernementales restrictives. D’abord timide le premier jour, le mouvement est passé à une vitesse supérieure le deuxième jour, dans la soirée du jeudi 18 février 2021, donnant lieu à des affrontements contre les Forces de l’ordre. Si le gouvernement qui a d’ailleurs annoncé le retour à la gratuité des tests Covid-19, semble avoir entendu les revendications de la population, celle-ci reste dans l’ensemble déçue par les dernières annonces.

Laissez votre commentaire