mardi,21 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: Ossouka Raponda, chef de tout mais responsable de rien !

Gabon: Ossouka Raponda, chef de tout mais responsable de rien !

Ecouter cet article

Le passage du Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda dans l’émission « Face à vous » diffusée ce 17 mai sur Gabon télévision, Gabon 24, Radio Gabon aura donné lieu à quelques sorties de piste pour le moins édifiantes sur le climat qui règne au sein du gouvernement. En effet, cette dernière a révélé que la léthargie dans laquelle se trouve son équipe serait due à des dysfonctionnements qui seraient imputables à certains membres du gouvernement. 

Surréaliste! c’est l’adjectif qui sied bien aux propos tenus par le chef du gouvernement lors de son passage dans l’émission « Face à vous » qui dans la volonté du président de la République Ali Bongo Ondimba se voulait interactive mais n’a été qu’une fade interview qui aura eu le mérite de dévoiler au grand jour les tares de l’équipe gouvernementale dirigée par Rose Christiane Ossouka Raponda. 

Preuve d’ailleurs, de l’inconsistance de ce show télévisé, le chef de l’administration s’est présenté vêtu de violet, une couleur qui en liturgie est symbole de pénitence et d’humiliation. Une humiliation facilitée par le manque de maîtrise des dossiers évoqué tout au long de l’émission. 

En effet, durant cet entretien, le Premier ministre s’est littéralement désolidarisé de l’action de son gouvernement donnant l’impression qu’elle ne maîtrisait pas l’action de certains de ses membres. Une situation rocambolesque qui, aux dires de l’ancien ministre de la Défense nationale, aurait des conséquences sur la mise en œuvre de la politique du chef de l’Etat. « Nous avons décelé plus de 400 dysfonctionnements. Des problèmes d’informations, de manque de célérité, de cloisonnement entre ministères et des problèmes d’ego », a révélé Rose Christiane Ossouka Raponda. 

Toutefois si par la suite, le chef du gouvernement a tenté de se reprendre en assurant que les conseils interministériels auraient permis de régler ces dysfonctionnements, l’opinion est dubitative sur la réalité de ces affirmations. Il faut dire que les rumeurs sur la mésentente au sein de l’équipe gouvernementale ne sont pas nouvelles sous le ciel gabonais. D’ailleurs, il n’est pas rare de percevoir l’hyper puissance dont se prévalent certains ministres et qui ne reconnaîtraient pas, à demi-mot, l’autorité du chef du gouvernement.  

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop