jeudi,22 avril 2021
AccueilDerniers articlesGabon: Ossouka Raponda à la tête du Sénat ?

Gabon: Ossouka Raponda à la tête du Sénat ?

Les prochains jours risquent d’être mouvementés au sommet de l’Etat. Alors que l’opinion est à peine en train de digérer la révision de la Loi fondamentale et l’installation d’un triumvirat en cas de vacance de pouvoir, l’exécutif se préparerait à opérer de grosses mutations dans les institutions phares de la République. Ainsi, il se susurre que Rose Christiane Ossouka Raponda est pressentie à la présidence du Sénat en remplacement de Lucie Milebou qui rejoindrait les placards de la médiation de la République. 

Dans les salons feutrés du palais du bord de mer, un sujet revient avec instance dit-on. Il s’agit essentiellement de la vacance de pouvoir remise au goût du jour par la révision constitutionnelle et la modification de l’article 13 pour, selon la version du palais, « combler le vide juridique » relatif à cette disposition. 

Avec la nouvelle constitution adoptée par les deux chambres du Parlement, l’exécutif aurait lancé la phase deux de son plan. Un remaniement gouvernemental et des changements dans les plus hautes institutions. « C’est dans l’air ! Dans quelques jours, sauf fait improbable de dernière minute, il y aura des mouvements dans la haute administration et un énième remaniement du gouvernement », a-t-on pu lire dans l’hebdomadaire La Loupe dans sa parution du mercredi 6 janvier 2021 n°488. 

Ce média confrère révèle en effet que Rose Christiane qui vient seulement d’être nommée à la Primature sera relevée de ses fonctions pour occuper celle de présidente du Sénat. « Au regard de ses liens de confiance avec le clan Bongo-Valentin, la Première ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, devra rebondir à la tête du Sénat » indique l’hebdomadaire. Une démarche faite à dessein, « Histoire de figurer, en cas de vacance de pouvoir, dans le triumvirat chargé de gérer le pays » précise le média confrère.  

S’agissant de l’actuelle présidente de la Chambre basse du Parlement Lucie Milebou Aubusson Mboussou, l’avenir de cette dernière, selon plusieurs rumeurs, semble s’écrire comme médiateur de la République. «La présidente sortante du Sénat, Lucie Milebou Aubusson Mboussou, jugée peu fiable, ira plutôt inaugurer les chrysanthèmes au poste de médiateur de la République » conclut La Loupe.

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Bestheinfusion