lundi,26 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: Ossialas en appelle à la clémence de Noureddin Bongo sur sa...

Gabon: Ossialas en appelle à la clémence de Noureddin Bongo sur sa nomination

C’est par le biais d’une lettre adressée au Coordonnateur général des affaires présidentielles que Wilfried Erisco Mvou Ossialas président de la Confédération des syndicats des régies financières et des administrations assimilées (Cosyrefaa) a invité Noureddin Bongo Valentin à porter un regard sur sa récente nomination en tant que conseiller du Directeur général de l’Institut gabonais de l’image et du son (IGIS). Une nomination à son sens impertinente, portant atteindre au droit syndical et prise dans le seul but de restreindre les libertés syndicales au sein du ministère de l’Economie et des Finances. 

Le Conseil des Ministres du 12 juin 2020 a été marqué par la nomination aussi inattendue que surprise du très actif président de la  Confédération des syndicats des régies financières et des administrations assimilées (Cosyrefa) Wilfried Erisco Mvou Ossialas en qualité de conseiller du Directeur général de l’Institut gabonais de l’image et du son (IGIS). Une promotion que les collègues du concerné ont aussitôt rejetée par le biais d’une déclaration en dénonçant une « atteinte grave à la démocratie, à l’Etat de droit et aux libertés syndicales », avaient-ils indiqué. 

C’est en mettant en avant ce même argument que Wilfried Erisco Mvou Ossialas  lui-même a saisi le Coordonnateur général des affaires présidentielles aux fins de le faire constater d’une part  l’irrégularité d’une telle nomination tout en lui demandant d’autre part un déploiement dans les  services qui sont les siens à Libreville conformément à la logique administrative. 

Pour justifier pareille requête, le président du Cosyrefa a d’abord révélé le caractère inconvenant d’une telle nomination. « Un établissement n’ayant pas de Directeur Général puisque ce dernier ayant pris sa retraite, et le DGA  retraité depuis janvier 2020 ne peut assumer les fonctions, ma nomination ne trouve pas de pertinence », a-t-il d’abord expliqué avant de souligner que cette nomination viole la Convention de l’Organisation internationale de Travail (OIT) en sa qualité de Président de syndicat et de confédération syndicale en ce que l’article 3 alinéa 2 dispose que « les autorités publiques doivent s’abstenir de toutes interventions de nature à limiter ce droit ou en entraver l’exercice légal ». 

La même convention précise en son annexe B, partie II article 4 alinéa 1 que « les agents publics doivent bénéficier d’une protection adéquate contre tous actes de discrimination tendant à porter atteinte à la liberté syndicale », soulignet-il. Des violations qu’ils soulignent et qui le confortent dans l’idée née de ce que cette nomination en conseil des ministres du 12 juin n’a pour seule volonté que de le museler dans son action syndicale. 

Pour soutenir ses prémonitions, il s’explique en mettant à nu l’incohérence entre les aptitudes attendues aux fonctions auxquelles il vient d’être nommé et son profil. « l’IGIS n’a pas de poste de conseiller, et les fonctions de Directeur Général, Directeur Général adjoint et directeurs sont réservées aux agents des Ministères de la Culture et de la Communication de catégorie A, hiérarchie Al. Or je ne suis ni agent du Ministère de la Culture, ni agent du Ministère de la Communication, et la Fonction publique ne peut codifier mes nouvelles fonctions », a-t-il expliqué. 

C’est au regarde toutes ces incongruités que la Confédération des syndicats des régies financières et des administrations assimilées (Cosyrefa) Wilfried Erisco Mvou Ossialas sollicite du Coordonnateur général des affaires présidentielles Noureddin Bongo Valentin son déploiement dans son service à Libreville « conformément à la logique administrative, en attendant un prochain redéploiement fonctionnel ».   

 

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion