jeudi,29 juillet 2021
AccueilDerniers articlesGabon: OSEG en soutien à DigieWomen school pour la formation de 100...

Gabon: OSEG en soutien à DigieWomen school pour la formation de 100 femmes démunies aux métiers du numérique

Ecouter cet article

Suite à la campagne de levée de fonds lancée par DigieWomen school en février dernier sur la plateforme de financement KissKiss BankBank pour la formation de 100 jeunes filles démunies dans différents métiers du numérique, l’association Osons entreprendre Gabon (OSEG) a tenu à se montrer solidaire. Elle a décaissé à elle seule 360 000 FCFA, soit 12% des 3 millions de FCFA sollicités par l’école de formation des femmes aux métiers du numérique. 

L’Ecole de formation aux métiers du numérique dédiée aux femmes DigieWomen school, a lancé depuis février 2021 une campagne de levée de fonds pour former 100 femmes aux métiers du numérique afin de les aider à devenir autonomes. Dénommée « Yamana Nde » qui signifie en ndoumou, langue locale du Gabon « aidons-les », cette campagne vise à mobiliser l’importante somme de 3 millions de FCFA. 

Dans cette recherche de financement participatif, l’association Osons entreprendre ensemble, qui réunit les entrepreneurs gabonais en tête desquels Edgard Mfouba, ancien directeur général de la société Okoumé, capital n’est pas restée insensible. Elle a contribué à la Campagne Yamana Ndé en apportant 12%, de la somme requise par DigieWoman school, soit 360 000 FCFA pour aider les femmes et jeunes filles démunies à être autonomes. 

Cette levée de fonds se poursuit jusqu’à fin mars 2021. Selon Christine Soro, directrice générale de DigieWomen school, qui n’a pas manqué de dire sa satisfaction, « c’est une immense reconnaissance de savoir qu’il y a des acteurs de la société qui s’intéressent à ce que nous faisons et qui veulent encourager l’initiative ». Une initiative « à encourager en ces temps de Covid-19 qui touche la femme non seulement sur le plan sanitaire, mais aussi, sur les plans économique et sociale », a-t-elle ajouté. 

Laissez votre commentaire