dimanche,4 décembre 2022
AccueilDerniers articlesGabon : Olam prêt à investir dans le Haut-Ogooué

Gabon : Olam prêt à investir dans le Haut-Ogooué

Ecouter cet article

Premier employeur et premier investisseur du pays avec de nombreux projets notamment dans le secteur agro-industriel, Olam entend poursuivre cette dynamique à travers de nouveaux engagements. En effet, c’était le sens de la rencontre du 11 janvier dernier à Libreville entre Gagan Gupta PDG d’Olam Afrique, Lee White ministre des Eaux et Forêts et Biendi Maganga Moussavou ministre de l’Agriculture, qui portait sur la procédure d’affectation des terres. 

Alors que la Commission nationale d’affectation des terres (CNAT) que préside Lee White, avait lors de sa 5ème réunion ordinaire en octobre dernier, émis la possibilité d’octroyer des terres agricoles à des agri-preneurs et agro-industriels nationaux ainsi qu’à des coopérants, le groupe singapourien Olam vient de montrer sa détermination à accompagner le Gabon dans cette direction. 

En effet, réuni le 11 janvier dernier à Libreville, le ministre de l’Agriculture Biendi Maganga Moussavou et son collègue des Eaux et Forêts Lee White, ont évoqué avec Gagan Gupta PDG d’Olam Afrique, ladite procédure d’affectation des terres. Avec pour ambition de développer de nouveaux projets dans la province du Haut-Ogooué, Olam s’est montré prêt à accompagner le gouvernement dans ce processus. 

Très présent dans le secteur agricole à travers sa filiale Olam Palm Gabon, le groupe singapourien pourrait s’inscrire un peu plus dans la stratégie de diversification économique amorcée en marge du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE). Biendi Maganga Moussavou ne s’y trompe d’ailleurs pas lorsqu’il indique « on travaille ensemble pour identifier les zones qu’on peut affecter aux investissements qui peuvent créer des milliers d’emplois ». 

Pour sa part, Lee White voit encore plus loin en soulignant, « on a également regardé les zones de Bitam et d’autres programmes où le CNAT travaille avec le ministère de l’Agriculture pour identifier des zones où on peut faire des projets concrets ». Si cette réunion a posé les bases de la politique publique en matière d’affectation des terres, elle a surtout permis de mesurer l’ambition du groupe singapourien au Gabon.

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x