Gabon : OIF bilan et perspectives avant la célébration des 50 ans de l’organisation

Gabon Gabonmediatime Alain Claude Bilie By Nze
Rwandaise Louise Mushikiwabo SG de l'OIF et Alain Claude Bilie By Nze © D.R.

Alain Claude Bilie-By-Nze, ministre des Affaires étrangères, a assisté au 36ème  sommet de la conférence interministérielle de l’Organisation internationale de la Francophonie qui s’est achevé le jeudi octobre dernier à Monaco. Un sommet qui a fait la part la belle au bilan mais surtout aux perspectives de l’OIF en prélude de la célébration en 2020 des 50 ans de l’Organisation. 


Poursuivre le processus de réforme engagé au sein de l’organisation internationale de la Francophonie C’est le mandat qui a été donné au directoire de cette organisation représentée  par sa secrétaire générale, Louise Mushikiwabo. Une recommandation qui intervient alors que l’Organisation se prépare célébrer les 50 ans de son existence l’année prochaine. 

A cet effet, les Ministres ont largement échangé sur la thématique proposée par la Principauté de Monaco : « Réconcilier l’humanité et la planète », ainsi que sur les enjeux de la réflexion en cours sur l’avenir et les orientations de l’Organisation internationale de la Francophonie, à la veille de la célébration de ses 50 ans.

« 50 ans, C’est l’âge de la raison, de la maturité et donc synonyme de nouveaux enjeux pour l’organisation », c’est essentiellement la raison pour laquelle, les travaux nés de cette conférence interministérielle ont conduit les chefs des délégations et différents ministres à déviser sur  l’élaboration de certains projets d’ordres essentiellement financier et budgétaire mais aussi administratif

Dans le derniers volet, l’organisation a adopté une réforme sur l’allégement de la cérémonie d’ouverture des instances de la Francophonie et la nécessité de faire en sorte que les représentants de l’OIF auprès des États aient un véritable statut de diplomate. Par ailleurs, les chefs de délégation se sont rejoints sur la décision visant à faire supporter aux pays du Sud notamment de la partie Afrique, la charge exclusive de leurs  frais de déplacement et d’hôtel lors des prochains sommets. 

Rappelons que l’Organisation internationale de la Francophonie a  été créée, le 20 mars 1970 à Niamey au Niger. Rendez-vous est donc pris l’année prochaine, pour le cinquantenaire de l’organisation. 

Laissez votre commentaire