mercredi,7 décembre 2022
AccueilA La UneGabon: Obiang Ndong reconnaît le manque de visibilité sur les programmes et...

Gabon: Obiang Ndong reconnaît le manque de visibilité sur les programmes et services nationaux de santé

Ecouter cet article

En visite des Programmes et Services nationaux de santé installés au sein de l’hôpital spécialisé de Nkembo, ce mardi 15 février 2022, le ministre de la Santé, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a attiré l’attention de ces derniers sur l’impérieuse nécessité d’accentuer les campagnes de prévention et de sensibilisation des populations sur leurs diverses activités et prestations de santé. 

La quête d’une meilleure santé de la population pour assurer le développement d’un pays est une constante des gouvernements à travers le monde. Au Gabon, bien que de nombreuses actions soient entreprises tendant à l’amélioration des conditions de vie des populations, sur le terrain, il reste encore beaucoup à faire. C’est en vue de l’atteinte de cet objectif, et dans le cadre du suivi-évaluation des activités des services et programmes nationaux de santé, que le ministre de la Santé, a effectuées cette visite inopinée à l’hôpital spécialisé de Nkembo. 

Sur le terrain, le ministre s’est rendu tour à tour au Centre international de vaccination de la base épidémiologique de Libreville, au Programme élargi de vaccination (PEV), au Programme national de lutte contre les cécités (PNLC), au Programme national de santé mentale et de lutte contre l’alcool, le tabac et les drogues, au Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), à l’Institut d’épidémiologie et lutte contre les endémies (IELE), au Programme national de lutte contre les maladies parasitaires et au Programme national de lutte contre la tuberculose.

Considérant l’activité des Programmes et Services nationaux de santé comme « la porte d’entrée du système de santé », le membre du gouvernement à rappeler le du rôle important qu’ils jouent en matière de prévention. Ce faisant, il a invité les directeurs de ces départements de santé essentiels à accentuer les actions de prévention et de sensibilisation vis-à-vis de la population face aux multiples risques endémiques et épidémiques auxquels celle-ci peut être exposée. 

Conscient de cette vulnérabilité de la population, notamment les communautés rurales, le ministre de la Santé a appelé les directeurs des Programmes et services nationaux à améliorer significativement la couverture vaccinale des femmes enceintes et des enfants, améliorer la prise en charge des malades mentaux, entre autres.

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x