Gabon: la Nyanga accueille ses unités départementales Cnamgs

Le secrétaire général de la Cnamgs Cyriaque Didier Kouma eu centre © D.R

Après les étapes du Haut-ogooué, de l’Ogooué Ivindo, du Woleu-Ntem puis récemment de la Ngounié, la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs) a procédé au lancement de la campagne d’immatriculation de masse des Gabonais économiquement faibles dans la province de la Nyanga et plus particulièrement dans les villes de< Tchibanga et Mayumba. Dans le même temps, les responsables de cet organisme ont procédé à l’ouverture des unités départementales dans ces deux localités.



Comme dans les autres localités visitées par la Cnamgs, C’est le secrétaire général Cyriaque Didier Kouma qui a présidé la cérémonie d’inauguration des unités départementales de Tchibanga et de Mayumba, ceci en présence des différentes autorités locales de ces deux villes de la province de la Nyanga.

Lors de cette cérémonie, le représentant des populations du département de la Basse Banio à Mayumba n’a pas manqué de saluer cette initiative de la Cnamgs qui vient répondre aux attentes des populations notamment sur la question de l’accessibilité aux services proposés par cet organisme. Il faut noter que la mise en place de ces structures cadre avec la volonté des plus hautes autorités en tête desquelles le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba  qui a fait de l’accès aux soins de santé une de ses priorités.

Dans le même temps, la Cnamgs a également tenu à lancer la troisième phase de la campagne d’immatriculation de masse des Gabonais économiquement faibles (GEF) dans cette province, mais aussi à l’installation du délégué provincial Cnamgs de la Nyanga. Une opération qui rentre dans le cadre de la mise en oeuvre de son plan stratégique quinquennal dénommé AiSSa22, qui érige cet organisme comme un pilier solide, garant d’une qualité de soins de santé pour tous et de l’aide sociale au Gabon en universalisant la couverture maladie.

Prenant la parole lors de la cérémonie, le secrétaire général de la Cnamgs Cyriaque Didier Kouma a indiqué que cette action s’inscrit dans la droite ligne de la volonté du chef de l’Etat de voir chaque Gabonais avoir accès à des soins de santé de qualité. «La Cnamgs est le bras séculier de l’Etat en matière de politique sociale. Nous avons d’un côté l’assurance maladie donc tout ce qui est prise en charge dans les hôpitaux, dans les pharmacies ou encore dans les laboratoires d’analyses et l’autre pan c’est celui de la protection sociale des Gabonais économiquements faibles», a-t-il expliqué.

Laissez votre commentaire