Gabon: Ntoutoume Emane et son parti n’iront pas aux élections

Jean François Ntoutoume Emane © D.R

C’est par le biais d’un communiqué de presse que le secrétaire général du Rassemblement des patriotes républicains (RPR), Clay Martial Obame Akwe, a informé l’opinion de la nonparticipation aux prochains scrutins électoraux prévus le 6 octobre 2018. Cette annonce qui n’est presque pas une surprise dans l’opinion intervient à quelques semaines du lancement de la campagne pour les élections législatives et locales jumelées.

Pour le RPR qui s’inscrit dans la même logique que de nombreux partis de l’opposition tels que le PGP, le Morena, les Souverainistes et bien d’autres, aller aux élections législatives et locales serait une forfaiture totale. Cette formation politique est membre de la frange de la Coalition pour la nouvelle République autour de Jean Ping qui ne souhaite pas prendre part à ces élections.

À cet effet, le parti dirigé par l’ancien Premier ministre Jean François Ntoutoume Emane entend rester «fidèle au peuple gabonais, aux martyrs de la liberté et de la démocratie, au Président régulièrement élu par la majorité des Gabonais et des Gabonaises, Excellence Jean Ping».  «Nous ne participerons pas aux différentes joutes électorales en vue dans notre pays cette année 2018», martèle le communiqué.

Pour ce parti, la situation qui prévalait en 2016 demeure encore aujourd’hui puisque «la forfaiture de 2016 et ses conséquences restent vivaces dans l’esprit collectif des Gabonais». C’est d’ailleurs la principale cause de la réticence de nombreux Gabonais qui ne croient absolument plus à une quelconque élection transparente dans ce pays.

Laissez votre commentaire