mardi,22 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon/Norbert Diramba: «le président nous a témoigné sa volonté de développer nos...

Gabon/Norbert Diramba: «le président nous a témoigné sa volonté de développer nos villes»

C’était au sortir de la rencontre du président de la République Ali Bongo Ondimba avec les maires des principales communes du Gabon le jeudi 2 mai dernier, que le maire de Mouila, Jean Norbert Diramba s’est exprimé sur cet entretien. Entre autres recommandations du chef de l’Etat, l’élu du parti de l’opposition Les Démocrates a affirmé que le président de la République a exhorté les maires à devenir des acteurs locaux de développement et à relever les défis de leurs villes, rapporte le quotidien L’Union.

A l’issue de la rencontre avec le président de la République le jeudi 2 mai dernier, Jean Norbert Diramba s’est confié à nos confrères de L’Union. Pour le maire de Mouila, Ali Bongo Ondimba a recommandé aux maires d’être des acteurs du développement. « Le chef de l’Etat nous a décliné sa vision sur la gestion de nos collectivités locales. Il a insisté sur le fait que les mairies doivent désormais être des acteurs locaux de développement. il a pour cela instruit le gouvernement de tout faire vite, pour que les textes sur le transfert des compétences et des moyens soient le plus rapidement effectifs », a-t-il affirmé.

Selon l’élu du parti de l’opposition Les Démocrates, le président de la République a également demandé au gouvernement de mettre en oeuvre le Fonds d’Initiative départemental (Fid), afin d’accélérer le processus de développement des cités gabonaises. A côté de cela, de nombreux défis attendent les édiles des principales villes du pays, en l’occurrence le transport urbain, le ramassage des ordures ménagères et la question du foncier. Par contre, « dans les textes qui régissent notre administration, les communes sont impliquées dans la gestion du foncier », a-t-il précisé.

Cependant, sur le terrain, les responsables ne semblent pas pour le moment impliqués dans la gestion de ces affaires. Les raisons de cette inaction ne sont pas évoquées. « Il se trouve que, depuis un certain temps, les commissions communales en charge des ventes de terrains ne se réunissent plus et que les présidents desdites commissions qui sont les maires, n’agissent plus. Le chef de l’Etat a demandé que ces dossiers soient regardés avec beaucoup d’attention », a conclu Jean Norbert Diramba.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt