vendredi,30 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon : Noël Boundzanga appelle les forces vives de la Nation à...

Gabon : Noël Boundzanga appelle les forces vives de la Nation à dire «NON à la dynastie au pouvoir»

La propulsion du jeune fils d’Ali Bongo Ondimba, Nourredin Bongo Valentin, au sommet de l’appareil étatique en qualité de Coordonnateur général des affaires présidentielles lors du Conseil des ministres de ce jeudi 5 décembre 2019 n’a pas laissé Noël Bertrand Boundzanga insensible. L’universitaire auteur de « Le Gabon, une démocratie meurtrière » a réagi à travers un poste sur son compte Facebook officiel à travers lequel on y voit une dénonciation de la perpétuation à peine voilée de la famille Bongo Ondimba au pouvoir. 

Alors que les Gabonaises et les Gabonais sont occupés par la vague d’arrestations qui a commencé le 12 novembre dernier à travers l’opération « Scorpion », menée concurremment par les Directions générales des recherches, des Contre-ingérences et de la sécurité militaire et des Services spéciaux, le sommet de l’Etat à travers le dernier Conseil des ministres a propulsé comme l’affirme Alexandre Barro Chambrier « un novice n’ayant aucune expérience ni capacités avérées » au poste de Coordonnateur général des affaires présidentielles. Un acte qu’il qualifie d’ailleurs de « provocation de trop ». 

Comme le président du Rassemblement pour la patrie (RPM), Noël Bertrand Boundzanga, membre d’Appel à agir a lui aussi perçu d’un mauvais oeil cette promotion de Nourredin Bongo Valentin dans ses nouvelles fonctions qui lui permettent d’« assister le président de la République dans la conduite de toutes les affaires de l’Etat et veille à la stricte application de ses décisions ». Une percée que le collectif Appel à agir qualifiait déjà à l’occasion d’une précédente sortie de « pouvoir grandissant de l’épouse et du fils d’Ali Bongo ».  

Conscient que « le monde est un rapport de forces », Noël Bertrand Boundzanga, a, à travers sa sortie précisé que « la production d’un Nourredin Bongo procède de ce rapport de forces ». Il a donc appelé le « Peuple » à « s’instituer Peuple et d’agir en conséquence » avant de lancer un appel aux forces vives de la Nation. « Les universitaires, enseignants des 1er et 2nd degrés, les magistrats, les médecins, les technocrates, les corps religieux et les citoyens de tous ordres doivent dire NON à la dynastie au pouvoir. Il est urgent d’agir maintenant », a-t-il martelé. 

Son appel s’adresse également à tous les actifs à qui il demande de lancer un mouvement de grève en constatation de ce qu’Alexandre Barro Chambrier a qualifié de « volonté obstinée de dévolution monarchique ou familiale du pouvoir au Gabon en faveur de Noureddin Bongo Valentin » en leur demandant de « commencer par une grève générale des travailleurs ! ».

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion