Gabon: Nkoghe Bekale veut plus de «maîtrise et  de rationalisation des dépenses»

Le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale © D.R

Sur tous les fronts depuis sa nomination le 12 janvier dernier, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale, affiche une grande détermination. Ainsi, ce mardi 5 mars alors qu’il recevait les ministres de l’Economie Jean-Marie Ogandaga et du Budget et des Comptes Publics Jean Fidèle Otandault, il n’a pas manqué de leur rappeler qu’il souhaitait plus de « maîtrise et  de rationalisation des dépenses ».



C’est ce qui ressort de la rencontre de ce mardi 5 mars 2019 entre le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale, le ministre de l’Économie Jean Marie Ogandaga et le ministre du Budget Jean Fidèle Otandault. Ayant fait de « l’amélioration des conditions de vie des populations » son cheval de bataille, le chef du gouvernement a évoqué la rationalisation des  dépenses et la mobilisation des recettes avec ces ministres.

En effet, alors que de nombreux manques ont été constatés ces derniers mois, traduits notamment par des « dérapages budgétaires », la maîtrise et la rationalisation des dépenses apparaissent plus que nécessaires. Alors qu’une meilleure répartition des dépenses permettrait de financer les filets sociaux (éducation, santé, infrastructures, énergie, l’eau), la situation actuelle creuse plutôt un peu plus chaque jour, le fossé entre les différentes couches de la société.

De plus, la mobilisation des recettes devrait également être optimale et conforme aux objectifs fixés dans la loi de finances, comme l’a rappelé le Premier ministre. Pour ce faire, Nkoghe Bekale a évoqué  la mise en place dans les plus brefs délais, du comité de trésorerie annoncé lors de sa présentation de politique générale, le tout afin d’optimiser les dépenses et les recettes.

Laissez votre commentaire