mercredi,25 novembre 2020
Accueil A La Une Gabon: Nkoghe Bekale reconnaît les erreurs de la création des agences

Gabon: Nkoghe Bekale reconnaît les erreurs de la création des agences

C’est au cours d’une interview diffusée sur les antennes de Gabon 24 que le premier ministre Julien Nkoghe Bekale a tenu à revenir sur les réformes engagées ces dernières années notamment sur le plan économique et financier. Ainsi, il a reconnu les erreurs commis par l’exécutif concernant la création de certaines agences qui constituaient indéniablement des gouffres à sous sans véritable résultat sur le terrain.

Si au cours de cet échange, le chef du gouvernement s’est dit déterminé à poursuivre la feuille de route qui lui a été assignée par le président de la République. Il a tenu d’ailleurs à revenir sur les réformes engagées par le passé qui n’ont malheureusement pas porté leurs fruits notamment sur la question de la création tous azimuts d’agences. A cet effet, il a souligné que s’il y a bien eu des erreurs, il revenait désormais à son gouvernement, au nom de la continuité de l’Etat, de corriger ces couacs.

Julien Nkoghe Bekale a relevé les agences supprimées aujourd’hui n’avaient plus lieu d’être au regard « des temps qui ont changé, de l’évolution des choses et du monde qui est en pleine mutation ». C’est le cas par exemple du Bureau de coordination du Plan stratégique Gabon emergent, qui n’était rien d’autre qu’un doublon et dont les missions pouvaient bien être assignées au gouvernement. De même que le Conseil gabonais des chargeurs (CGC) dont les missions tendaient à se confondre avec celles assignées à l’Autorité de régulation portuaire.

Il faut souligner que la décision de créer ces agences prise lors de son premier mandat par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba avait pour objectif de rendre plus efficace l’action de l’exécutif permettant ainsi d’impacter le plus rapidement possible les conditions de vie des populations. Sauf que plusieurs années après, ces dernières se sont transformées en simple gouffre à sous tandis que d’autres assuraient quasiment les mêmes missions que des départements ministériel.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion