Gabon: Nkoghe Bekale fera sa déclaration de politique générale mardi prochain

Julien Nkoghe Bekale, Premier ministre, chef du gouvernement lors de l'annonce du réaménagement du gouvernement © D.R

Face à la situation délicate que traverse le pays et à l’urgence de donner une ligne directrice au gouvernement, le Premier ministre fera mardi 26 février, sa déclaration de politique générale. Ainsi, Julien Nkoghe Bekale déclinera devant les députés, le plan d’action retenu par son gouvernement lors des récentes assises du Cap Esterias.



Alors que la loi de finances a été promulguée tardivement par Ali Bongo, et que la « convalescence » de ce dernier empêche la tenue d’un Conseil des ministres, Julien Nkoghe Bekale devra prochainement se plier aux dispositions constitutionnelles, notamment l’article 28a (Loi n°1/97 du 22 avril 1997).

En effet, si le neo Premier ministre a récemment tenu un « huis clos » avec l’ensemble de son gouvernement pour décliner les priorités de celui-ci, il devra incessamment passer au grand oral. De ce fait, il devra présenter devant l’Assemblée Nationale son Programme de Politique Générale qui donne lieu à un débat, suivi d’un vote de confiance.

Devant être acquis à la majorité absolue des membres de l’Assemblée Nationale, ce vote déterminera la poursuite de la mission que s’est fixé le nouveau gouvernement, celle de mener à bien « des réformes nécessaires et indispensables pour financer et amplifier la dynamique économique et sociale en vue de transformer notre pays ».

Si au sortir de la réunion interministérielle du Cap Estérias, l’ancien ministre du Travail avait indiqué qu’il voulait plus « d’efficacité et de pragmatisme », il avait également exhorté les membres du gouvernement à « changer de manière de faire ». Face aux députés, il devra donc réaffirmer l’engagement pris entre le 15 et le 17 février, à savoir: « satisfaire ses compatriotes ».

Laissez votre commentaire