Gabon: Niccolò Bonifazio vainqueur de la Tropicale Amissa Bongo 2019

Au centre Niccolò Bonifazio vainqueur de la Tropicale Amissa Bongo 2019 © GMT

Ce dimanche 27 janvier a eu lieu l’ultime étape de la 14ème édition de la Tropicale Amissa Bongo. Au terme de cette compétition qui s’est déroulée pendant près de 7 jours sur trois provinces du Gabon et deux autres pays d’Afrique centrale en l’occurrence la Guinée-Equatoriale et le Cameroun c’est le coureur de Direct Energie Niccolò Bonifazio qui s’adjuge la victoire de l’édition de la plus grande course cycliste africaine.



Avec une septième et dernière étape longue de 140 kilomètres entre Nkok et Libreville, la Tropicale Amissa Bongo s’est achevée en apothéose aux abords de la plage du Lycée Léon Mba de Libreville. Comme depuis le début de la semaine, les formations continentales professionnelles ont commencé sur des chapeaux de roue en étant en tête des des échappées. Mais la victoire s’est une nouvelle fois jouée au sprint.

D’ailleurs la 1ere échappée du jour est effectuée par Bisolti, Mansouri, Sabbahi à plus de 10 secondes  d’avance sur le peloton. Aux environs des 30 km de l’arrivée plus que 2 coureurs forment la tête de la course en l’occurrence Bisolti et Sabbahi. A 11 km de l’arrivée, le peloton est regroupé et les choses commenceront à prendre une autre tournure dès le sixième tour effectué sur le parcours de Libreville.

Il faut dire que cette 14ème édition se réglera également au sprint comme lors des étapes précédentes. Déjà vainqueur de la quatrième étape, Lorrenzo Manzin de l’équipe Vital Concept a récidivé, s’offrant une deuxième victoire dans les rues de la capitale gabonaise. André Greipel de la team Arkéa Samsic et Youcef Reguigui de l’Algérie complètent le podium du jour.

Leader de la course depuis le premier jour et vainqueur de 3 étapes, l’italien Niccolò Bonifazio n’a pas tremblé aujourd’hui et remporte le classement général final. Le nouveau sprinter de la Direct Energie repart de sa première épreuve de l’année avec plus de victoires que lors de ses trois dernières saisons, confortant ainsi le choix de la formation française d’avoir misé sur lui. Parfaitement protégé par ses équipiers tout au long de la semaine, Niccolò Bonifazio s’impose finalement avec 6 secondes d’avance sur Lorrenzo Manzin et 14 secondes sur André Greipel. Quatrième, l’algérien Youcef Reguigui termine meilleur africain.

Laissez votre commentaire