vendredi,22 octobre 2021
AccueilA La UneGabon: Ndemezo’Obiang dit non à la Paix des braves

Gabon: Ndemezo’Obiang dit non à la Paix des braves

Ecouter cet article

C’est à l’occasion de son meeting dit de « clarification » qu’il a tenu le week-end écoulé dans la commune de Bitam, chef lieu du département du Ntem que le transfuge de l’opposition et nouveau membre du Parti démocratique gabonais (PDG), René Ndemezo’Obiang, a évoqué la question de la paix des braves. A propos de ce énième dialogue « aux contours ténébreux », l’homme politique natif de  « Bifolossi », dans le septentrion a dit niet, rapporte le quotidien L’Union

René Ndemezo’Obiang ne pouvait pas manquer d’évoquer l’appel à « la paix des braves » lancé par une soixantaine de partis politiques membres du Conseil national de la démocratie (CND) aussi bien de la majorité que de l’opposition il y a près d’un mois. Prenant la parole à ce propos, celui qui multiplie les va-et-vient entre l’opposition et le  Parti démocratique gabonais a opposé une fin de non recevoir aux promoteurs d’un nouveau dialogue politique au Gabon.

Pour taire toutes les interprétations que pourraient faire les « oiseaux de mauvais augure » sur la récente rencontre entre l’ancien premier secrétaire de Démocratie nouvelle et le distingué camarade président du PDG, Ali Bongo Ondimba, René Ndemezo’Obiang  a tenu à balayer d’un revers de la main l’idée selon laquelle, cet entretien portait sur la « fameuse » paix des braves, tout en rappelant que des derniers « Accords politiques » d’Angondjé, il avait conduit la délégation de l’opposition. 

Désormais membre actif du Parti de « masse », l’ancien ministre d’Omar Bongo Ondimba a tenu à clarifier son positionnement dans la sphère politique  dans son fief de Bitam, entouré de Patrick Eyogo Edzang, Annie Lea Meye et de nombreux militants de Démocratie nouvelle.  René Ndemezo’Obiang n’a donc plus rien à voir avec l’opposition.  Le « néo-pédégiste » entend désormais œuvrer aux côtés du PDG dans la mise en œuvre des actes des assises d’Angondjé qui ont ouvert selon lui un vaste chantier de réformes à même de consolider le processus démocratique et de renforcer la transparence au Gabon.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop