Gabon: Moukagni-Iwangou fait le bilan de son passage au gouvernement

Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, président de l'US et ministre d'Etat en charge de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique © Gabonactu.com

Ce vendredi 4 décembre 2018, le Président du parti Union et Solidarité (US) par ailleurs ministre d’Etat chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Jean de Dieu Moukagni-Iwangou a animé une conférence de Presse à la chambre de commerce de Libreville au cours de laquelle, il a fait le bilan de ses sept mois passés à la tête de ce département ministériel.



Placé sous le thème « Bilan de ma participation au gouvernement et perspective dans le respect des différences et de la pluralité des idées », Jean de Dieu Moukagni-Iwangou s’est donc évertué à rendre compte de son séjour au sein du gouvernement Issoze Ngondet III en qualité de ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Au cours de son face à face avec les hommes et femmes de médias, présenté les trois principaux chantiers qui ont marqué son passage au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Il s’agit entre autres de la réforme du système des nominations des recteurs et directeurs généraux des universités et grandes écoles qui se fait désormais sous analyse de dossiers des différents candidats; de la mise en place des tableaux de bord des universités gabonaises qui présente clairement la situation de ces structures et enfin la situation administrative des enseignants du supérieur.

Bilan satisfaisant, pour ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique sortant, malgré le manque de moyens qui lui aura de mener à bien l’ensemble des réformes qu’ils entendait initier. Il faut tout de même préciser, que Jean de Dieu Moukagni-Iwangou est le premier membre du gouvernement à effectuer à la fin de son passage à la tête d’un département ministériel un bilan.

Interrogé au sujet de son mutisme concernant les sujets d’actualité notamment, la santé du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, la cessation des fonctions du gouvernement dont il est membre, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou a précisé qu’il s’est abondamment exprimé sur sa page Facebook à ce propos. « Je suis allé sur ma page Facebook pour m’exprimer à ce sujet. Je me suis prononcé en faisant bien sûr oeuvre de compassion et en souhaitant au chef de l’Etat un prompt rétablissement », a-t-il indiqué.

Pour rappel, le président de l’Union et solidarité Jean de Dieu Moukagni-Iwangou avait fait son entrée au gouvernement le 5 mai 2018, il y a séjourné sept  mois et vingt-cinq jours. A l’époque, son accord principe avait suscité une plainte en radiation déposée par Elza Ritchuelle Boukandou devant le tribunal judiciaire de Libreville pour violation des statuts et du règlement intérieur de son parti, ainsi qu’un tollé sur les réseaux sociaux, notamment de la part de la diaspora et de ses alliés de la Coalition pour la nouvelle République autour de Jean Ping.

Laissez votre commentaire