jeudi,25 novembre 2021
AccueilA La UneGabon: Mouguiama Daouda reconnaît la déliquescence du système scolaire à l'intérieur du...

Gabon: Mouguiama Daouda reconnaît la déliquescence du système scolaire à l’intérieur du pays

Ecouter cet article

Dans le cadre de ses activités, le ministre de l’Éducation nationale Pr. Patrick Mouguiama Daouda a effectué du samedi 16 au mardi 19 octobre 2021 une tournée interprovinciale des différentes circonscriptions scolaires que compte le pays. Ainsi, la délégation a pu se rendre compte des difficultés rencontrées par les établissements scolaires de l’intérieur du pays, rapporte le quotidien L’Union

C’est au cours de son passage dans les provinces de l’Ogooué-Maritime, la Nyanga, la Ngounié et le Moyen-Ogooué que la délégation conduite par Pr. Patrick Mouguiama Daouda, ministre de l’Éducation nationale, a pu observer d’elle-même les nombreuses difficultés auxquelles fait face le corps professoral exerçant à l’intérieur du pays. Vétusté des équipements et des bâtiments et absence de matériel, tel est le quotidien des établissements scolaires de l’arrière du pays contraints bien souvent d’avoir recours à des méthodes archaïques.

Une situation qui n’a pas laissé indifférent le membre du gouvernement qui a reconnu l’immensité du travail qui reste encore à faire avec notamment un manque criant de matériels nécessaires à la bonne prise en charge des apprenants. « Il y a une crise de la hiérarchie dans notre secteur. Il faut changer de paradigme en matière de gestion des établissements scolaires  » a déclaré Pr. Patrick Mouguiama Daouda, auprès de notre confrère du quotidien L’Union

Au terme de sa tourné, le ministre de l’Éducation nationale a « sonné la fin des comportements politiques dans les établissements scolaires, exhortant les responsables à veiller au grain, pour que leurs différentes structures, dont plusieurs ont été réhabilitées ou restent en chantier, ne deviennent pas des lieux poreux et exposés à tout risque », rapporte notre confrère du quotidien L’Union. 
Un discours qui on l’espère n’est pas un énième coup de com et qui permettra l’essor de l’école gabonaise. Pour l’heure, le cheval de bataille du Pr. Patrick Mouguiama Daouda demeure la résolution des revendications de la Conasysed et du Sena, en grève depuis quelques semaines déjà et qui met à mal le bon déroulé de cette rentrée académique 2021-2022.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop