vendredi,15 octobre 2021
AccueilA La UneGabon: Mouguiama Daouda menace les enseignants chercheurs grévistes de sanctions

Gabon: Mouguiama Daouda menace les enseignants chercheurs grévistes de sanctions

Ecouter cet article

Alors que les portails des Universités et grandes écoles publiques demeurent barricadés par les universitaires affiliés au Syndicat national des enseignants chercheurs et chercheurs (Snec-national), le ministère de tutelle semble se départir de cette démarche. En effet, Frédéric Mambenga Ylagou, secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur a ordonné le retrait immédiat de verrous.

Frédéric Mambenga Ylagou, secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur a dénoncé le lundi 5 juillet 2021 la mise sous barricade des entrées principales de l’Université Omar Bongo (UOB), l’Ecole normale supérieure (ENS) ainsi qu’à l’Université des sciences et de techniques de Masuku (USTM). « En dépit des dispositions réglementaires sur le droit de grève, les entrées principales des établissements de l’Enseignement supérieur sont barricadées et ne facilitent pas l’accès dans les établissements », a-t-il déclaré.

En outre, Frédéric Mambenga Ylagou déplore les abus de certains universitaires syndicalistes dans l’exercice de leur droit de grève « Les membres du Snec sortent de force les non grévistes des salles de classe et les contraignent à ne pas faire cours ». Tout en précisant que cette attitude constitue une « entrave à l’ordre public et la liberté de conscience». Occasion pour lui d’appeler les responsables desdits d’établissements de prendre « toutes les mesures appropriées afin de garantir le libre accès des usagers ».

Le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur a,entre autres, exigé Le retrait des verrous des portails. Il en a profité pour informer les chefs d’établissements qu’il attend d’eux un rapport hebdomadaire de présence au poste. « Le ministère n’exclut pas de faire déclencher par les administrations compétentes, le processus de mise en mesures conservatoires » a-t-il indiqué en guise d’avertissement. De leur côté, les syndicalistes ne décolèrent pas et semblent plus que jamais déterminés à parvenir à leurs fins.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop