Gabon : Mouguiama Daouda en visite d’inspection au Lycée Paul Emane Eyeghe d’Oloumi

Gabon Gabonmediatime Patrick Mouguiama Daouda Lycée Paul Emane Eyeghe D’oloumi Gabon
Le ministre de l'Education nationale Patrick Mouguiama Daouda et sa ministre délégué Yolande Nyonda en visite au Lycée Paul Emane Eyeghe D’oloumi © GMT

Ce lundi 13 janvier 2020 le ministre de l’Education nationale Patrick Mouguiama Daouda a effectué une visite d’inspection au Lycée Paul Emane Eyeghe d’Oloumi. Occasion pour le membre du gouvernement de relever l’ensemble des difficultés rencontrées par les lycéens et le personnel administratif de cet établissement qui accueille des milliers de Gabonais. 


C’est accompagné de son ministre délégué Yolande Nyonda que Patrick Mouguiama Daouda est venu s’enquérir des réalités vécues au sein du Lycée Paul Emane Eyeghe d’Oloumi. Cette visite conduite par le proviseur de cet établissement a permis au membre du gouvernement de se rendre compte des conditions de travail et d’apprentissage au sein de cette structure scolaire. De la salle des professeurs au gymnase en passant par les salles de classe, le ministre a recueilli les doléances des occupants dudit lycée. 

Gabon Gabonmediatime Mouguiama Daouda Lycée D’oloumi
Photo de famille au terme de la visite du ministre de l’Education nationale Patrick Mouguiama Daouda © GMT

Patrick Mouguiama Daouda a donc pu constater la désuétude de certains bâtiments abritant les salles de classe. Bien que les sanitaires aient été remis à neuf il y a quelques mois, le problème de l’adduction d’eau est toujours d’actualité. A cela s’ajoutent l’insalubrité grandissante et l’accès non sécurisé à ce temple du savoir. Autant d’aspects qui ont conduit le membre du gouvernement à envisager des mesures rapides pour permettre un épanouissement des élèves.

Le ministre a réaffirmé son engagement à améliorer les conditions de travail et d’études au sein du Lycée Paul Emane Eyeghe.« Cette visite m’a permis de comprendre les difficultés de nos enfants scolarisés dans ce lycée. On a rencontré des élèves qui, malgré ces carences constatées, arrivent à exceller. C’est le cas d’une élève de terminale D qui a eu 12 de moyenne. Ce sont des résultats à encourager. Le gouvernement a un plan de réhabilitation qui a débuté dans les établissements primaires. Nous tenterons d’insérer les lycées et collèges car c’est une de nos urgences », a indiqué Patrick Mouguiama Daouda. Une visite qui marque donc le démarrage effectif du plan de relance du secteur de l’éducation nationale trop longtemps en proie aux crises.

Laissez votre commentaire