lundi,5 décembre 2022
AccueilA La UneGabon: Mouguiama-Daouda abandonne la patate chaude du Primaire+ à Camelia Ntoutoume-Leclercq

Gabon: Mouguiama-Daouda abandonne la patate chaude du Primaire+ à Camelia Ntoutoume-Leclercq

Ecouter cet article

Annoncée en grande pompe par le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda, la mise en place d’une 6ème classe au cycle primaire dénommée « primaire + » avec pour objectif de faciliter le passage du cycle primaire au cycle secondaire pour les apprenants, devrait finalement être matérialisée par la nouvelle Ministre de l’Education nationale. En effet, Camélia Ntoutoume-Leclercq, hérite d’une patate chaude tant les partenaires sociaux se montrent hostiles à cette mesure.

La dernière trouvaille du Pr. Patrick Mouguiama-Daouda semble être un cadeau empoisonné pour son ancienne ministre déléguée promue en qualité de Ministre de l’Education nationale. En effet, énarque au sens prononcée pour le dialogue, Camélia Ntoutoume-Leclercq devra affûter ses armes pour renverser la vapeur dans l’acceptation de la formule Primaire+ récemment annoncée par son prédécesseur. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cette tâche s’annonce âpre.

D’ailleurs, les parents d’élèves n’ont pas manqué de monter au créneau pour dénoncer une prise d’otage dont seraient victimes leurs enfants. À ce propos, les partenaires sociaux, en l’occurrence la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), ont via le conseiller stratégique de cette plateforme syndicale, fustigé la prise de décision, sans concertation préalable, par le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda. « Cette mesure a été prise de manière unilatérale », a déploré Marcel Libama lors de son passage à l’émission « Vôvo». 

Pour rappel, cette formule consiste en l’érection d’une classe intermédiaire entre les cycles primaire et le secondaire. « Nous avons pensé qu’il est nécessaire d’expérimenter ce qu’on appelle le cycle primaire+ qui serait des écoles primaires mais avec une classe de 6ème année », a-t-il indiqué. Le but de cette innovation serait de permettre à l’apprenant de s’adapter au mieux et rapidement au changement de cycles. Un véritable baptême de feu pour Camélia Ntoutoume-Leclercq.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x