Gabon: montée de tension à Léconi suite aux soupçons de crime rituel sur un septuagénaire

Gabon Gabonmediatime 13 (12)
Manifestation à Léconi après la disparition d'un septuagénaire © D.R.

La situation demeure vive à Léconi dans le département des Plateaux dans la province du Haut-Ogooué, suite à la disparition inexplicable du dénommé Ngambou. Pour cause, des nouveaux éléments laissent croire à un énième cas de crime rituel après la découverte à la rivière Ngouya de cordes  qui auraient servi à ligoter le septuagénaire. 



Ayant constaté la disparition du vieux Ngambou dès le 04 juillet dernier, les proches de cet ancien surveillant au CES Kakogho de Leconi sont depuis lors sans nouvelles. Une situation qui a fini par mettre le feu aux poudres dans la ville face au mutisme des autorités. En effet, les enquêtes menées par la brigade de gendarmerie auraient conduit les agents vers la rivière Ngouya, lieu de pêche du disparu, où des cordes gisaient à même le sol laissant penser que celles-ci auraient été utilisés pour ligoter le disparu. 

Faisant suite à cette découverte, des noms des supposés auteurs du crime auraient été livrés aux forces de l’ordre, certains habitants allant même jusqu’à pointer du doigt le député de cette circonscription comme le commanditaire de ce crime. Si jusqu’à ce jour le corps de la victime n’a toujours pas été retrouvé, les populations tiennent mordicus à obtenir la tête des coupables. 

Notons que suite à ces mouvements d’humeur, le réseau téléphonique aurait été coupé à Léconi, nous rapporte une source. Y aurait-il un lien entre ladite coupure et ces manifestations? Nul ne saurait le dire avec exactitude. Quoiqu’il en soit, le gouvernement est une fois encore interpellé quant à la résolution de ce problème de sécurité publique. Les populations gabonaises attendent des actes concrets tels que la dénonciation et la condamnation des coupables de ces crimes odieux qui ne cessent de ternir l’image du pays. 

Sabine Kassa

Laissez votre commentaire