dimanche,20 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: modification et signature de l'accord de financement de la Transgabonaise

Gabon: modification et signature de l’accord de financement de la Transgabonaise

Dans le sillage de l’annonce faite par le chef de l’État Ali Bongo lors de son adresse à la nation le 17 août dernier, le ministre de l’Economie Jean-Marie Ogandaga et celui des Infrastructures Léon Armel Bonda Balonzi, ont procédé ce lundi 24 août 2020 à la signature de l’avenant n°1 au contrat de partenariat relatif à la construction de la Transgabonaise. Aménagé, financé et exploité par la Société des autoroutes du Gabon (SAG), ce projet d’envergure devrait être livré courant 2023 selon les premières estimations.

Classé 30ème en matière de qualité des routes par The Global Economics, le Gabon entend peu à peu combler ce déficit infrastructurel à travers des projets aussi divers qu’ambitieux. Parmi ces nombreux projets, on retrouve La Transgabonaise. Considéré comme le projet le plus ambitieux de la décennie par l’exécutif, cet axe économico-stratégique d’un peu plus de 820 km, vient de prendre une nouvelle trajectoire avec la signature ce lundi d’un avenant relatif à sa construction.

Signé entre le gouvernement, représenté par le ministre de l’Economie Jean-Marie Ogandaga, celui des Infrastructures Léon Armel Bonda Balonzi et la Société des autoroutes du Gabon (SAG), représentée par sa directrice Amandine Ogouebandja, cet avenant au contrat de partenariat relatif à l’aménagement, au financement, à l’exploitation et à la maintenance de la Transgabonaise, révèle quelques modifications. En effet, contrairement à ce qui était prévu dans le contrat signé le 24 octobre 2019, cette voie contournera désormais le parc national de la Lopé.

Outre ce contournement qui ne devrait pas avoir énormément d’incidence sur le tracé final, on notera également le réaménagement du calendrier de réalisation du projet, la réalisation d’une route 2X2 voies sur l’axe Libreville-Ntoum, la réalisation des travaux de réaménagement de l’axe PK 12 – PK 105, ou encore la définition du mécanisme de financement des études et des travaux anticipés.

Après des mois d’attente, compte tenu de « la crise sanitaire mondiale liée à la pandémie de Covid-19 et les mesures prises pour y faire face, qui ont eu des répercussions sur l’exécution du projet, notamment la gestion opérationnelle du partenaire et les délais de réalisation des études » comme l’a souligné le ministre de l’Economie et de la Relance Jean-Marie Ogandaga, le projet est désormais bel et bien lancé. Seule inconnue, le format qui sera arrêté par la SAG pour s’assurer de son remboursement.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt