jeudi,22 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: mise en service du nouveau quai et du terminal de pêche...

Gabon: mise en service du nouveau quai et du terminal de pêche de GSEZ-NOIP

Dans l’optique d’accroître la capacité d’accostage des navires au New Owendo international port (NOIP), le premier ministre Julien Nkoghe Bekale a procédé à l’inauguration du nouveau quai et du terminal de pêche entièrement financés par Gabon Special Economic Zone (GSEZ), filiale locale du groupe singapourien Olam. La mise en service de ces deux infrastructures permettra de booster non seulement l’activité portuaire mais aussi halieutique.

Cette cérémonie qui a été ponctuée par la coupure du ruban symbolique par le chef du gouvernement et la signature d’un mémorandum d’entente entre GSEZ Ports et le ministère de la Pêche et de la Mer dirigé par Prisca Koho-Nlend était l’occasion de magnifier la mise en service de ces infrastructures qui devraient impacter de manière positive l’économie du pays.

Lors de son allocution le directeur général adjoint d’Olam Théophile Ogandaga a presenté les caractéristiques techniques de ces nouvelles infrastructures conformes aux standards internationaux. D’une profondeur de 13 mètres, ce quai pourra accueillir trois navires de type Panamax d’une longueur totale de 720 mètres. Ce qui, selon GSEZ, réduira considérablement les délais d’attente des navires et optimisera sa compétitivité.

Visite du nouveau quai et du terminal de pêche © D.R

Le terminal de pêche comprend quant à lui plusieurs quais d’amarrage dont le plus long fait 300 mètres. Cette infrastructure va accueillir des bateaux de pêche ou des chalutiers. La plateforme est mise à la disposition de la communauté des pêcheurs au moment où toutes les prises étaient envoyées en Côte d’Ivoire du fait du manque d’infrastructures appropriées. La mise à disposition à la communauté des pêcheurs de ce terminal permettra de booster le secteur et de débarquer directement le poisson pêché dans ses eaux maritimes.

Pour la ministre de la Pêche  Prisca Koho Nlend, la mise en service de ce terminal répond à la nécessité du Gabon de se doter d’infrastructures d’accueil, et de conditionnement des produits de la hauturière. « Le terminal de pêche devrait générer environ 200 emplois directs au cours des six premiers mois et 1000 emplois avec la régularité du trafic », a-t-elle révélé en matière de création.

Le nouveau quai et le centre de pêche découlent de la volonté de la filiale locale de la multinationale singapourienne Olam d’offrir de meilleures infrastructures et services au marché national et international.Dans un contexte où l’exploitation des terminaux à conteneurs est devenue une activité de premier plan dans l’économie maritime, la fiabilité et la qualité des services à terre sont des facteurs décisifs du choix des ports par les armateurs.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt