dimanche,22 mai 2022
AccueilA La UneGabon: mise en place d’une base de données pour la gestion du...

Gabon: mise en place d’une base de données pour la gestion du conflit homme-faune

Ecouter cet article

L’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) a lancé, ce mercredi 23 mars 2022, à Libreville, la base de données pour la gestion des conflits qui opposent depuis de nombreuses années les hommes aux éléphants au Gabon. Un référentiel informationnel financé par la Banque mondiale à la hauteur de 5,4 millions via le projet Gestion de la faune et des conflits hommes-éléphants (GeFaCHE). 

Cette solution logicielle devra en substance permettre d’identifier les zones les plus touchées par les conflits hommes-faune, les espèces animales incriminées et surtout le type de conflits. Elle est présentée comme un outil d’aide à la décision qui devrait, à terme, servir pour élaborer un protocole définissant les modalités de résolution de conflit qui opposent l’Homme aux animaux, notamment les pachydermes.

 Mais ce n’est pas tout, l’ANPN dit être désormais en possession d’une solution permettant aux autorités d’assurer une meilleure traçabilité des informations liées aux plaintes des populations victimes des ravages des éléphants. « Il existait un protocole de données à travers les différentes institutions en charge de la gestion de la faune, mais il fallait harmoniser pour avoir un protocole standardisé avec un questionnaire qui regroupe l’ensemble des thématiques récurrentes de la gestion du conflit homme-faune », a expliqué le Dr. Lea Larissa Moukagni, assistante technique du projet GeFaCHE.

Rappelons que des travaux antérieurs avaient permis de mettre en place des barrières électriques pour freiner l’irruption d’animaux près des habitations et d’adopter un décret portant sur l’autorisation des battues administratives. Ces barrières seront renforcées par 30 autres clôtures électriques d’ici à 2023, tel que promis par le ministère des Eaux et Forêts.

Global Media Time Gif
Enami Shop