samedi,25 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: Minlama Mintogo suggère l'indemnisation des victimes du conflit Homme-faune

Gabon: Minlama Mintogo suggère l’indemnisation des victimes du conflit Homme-faune

Ecouter cet article

Les événements survenus à Mekambo dans le département de la Zadié, ayant entraîné le décès d’un agent de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) n’a pas fini de susciter des réactions au sein de l’opinion. La dernière en date est sans aucun doute celle du président d’Ensemble pour la République Dieudonné Minlama Mintogo qui a appelé à la mise en place urgente d’une politique environnementale gagnant-gagnant mais surtout l’indemnisation des victimes du conflit Homme-faune.

Si d’entrée de jeu, l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016 a salué l’ensemble des des réformes mises en oeuvre par le gouvernement sous l’impulsion du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, d’une politique ambitieuse de protection de l’environnement, Dieudonné Minlama Mintogo a reconnu que celle-ci avait eu un impact indéniable sur la  vie quotidienne des populations en restreignant la jouissance des produits de la faune, de la flore et même de certains produits halieutiques. 

Un fait qui a eu pour corollaire l’explosion du conflit Homme-faune sur l’ensemble du territoire national. « Au- delà des intrigues, des explications, des guerres de tranchées ou intestines ; au-delà de la douleur , de la colère et des frustrations , nous devons tous considérer Mekambo comme un avertissement sérieux,  mieux comme un rappel à l’ordre  ou encore comme un nouveau départ », a estimé le président de l’Observatoire national de la démocratie au Gabon.


Pis, le leader politique a relevé que « le niveau d’engagement de notre pays dans la conservation de l’environnement reste encore très largement supérieur aux retombées économiques et sociales ». D’où son appel à la Communauté internationale a un soutien plus fort à l’égard du Gabon mais aussi au président de la République  pour l’établissement d’une « coopération internationale environnementale gagnant-gagnant entre les pays pollueurs, les pays protecteurs  de l’environnement et les bailleurs de fonds internationaux ».

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop