Gabon: Michel Menga se félicite de la bonne organisation et des résultats des examens 

Gabon Gabonmediatime Michel Menga Yolande Nyonda
Michel Menga M’Essone, ministre de l'Education nationale © D.R.

C’est à la faveur d’une rencontre organisée ce vendredi 19 juillet 2019 à l’amphithéâtre de L’École normale supérieure d’enseignement technique (Enset) que le ministre de l’Education nationale, chargé de la Formation civique Michel Menga M’Essone a fait le point des résultats encourageants enregistrés cette année. Il a également profité de cette occasion pour présenter à l’ensemble de ses collaborateurs le nouveau ministre délégué Yolande Nyonda. 



Présidé par le ministre de l’Education nationale cette rencontre qui a enregistré la présence de l’ensemble des collaborateurs de ce département revêtait un double enjeu. Il avait pour objectif non seulement de faire le point à mis parcours de l’organisation des examens de fin d’année, mais aussi de présenter la nouvelle ministre déléguée nommée en juin dernier. 

Lors de son intervention, Michel Menga M’Essone a tenu à adresser ses félicitations à l’ensemble de ses collaborateurs pour le travail accompli durant  l’organisation des examens de fin d’année notamment le Baccalauréat, le Certificat d’étude primaire et le Brevet d’étude du premier cycle. 

Dans la même lancée, le membre du gouvernement a profité de cette rencontre pour solliciter de ces collaborateurs plus de dynamisme pour la clôture de l’année scolaire en beauté notamment avec la proclamation du concours d’entrée en 6ème. « J’ai pris l’engagement devant le président de la République pour que la proclamation de l’entrée intervienne au plus tard le 30 juillet. Vous êtes donc invités à apporter votre contribution autour de la commission mise en place dans ce cadre pour boucler ce dossier », a-t-il souligné. 

En deuxième heure, Michel Menga M’Essone a tenu à présenter sa ministre déléguée Yolande Nyonda qui occupait jusqu’à lors le poste de secrétaire général du ministère des Travaux publics. Cette dernière n’a d’ailleurs pas manqué de rassurer le ministre et l’ensemble de ses collaborateurs sur sa volonté de travailler d’arrache pied pour le bon fonctionnement de ce département « très sensible ». 

Par ailleurs, elle a invité inspecteurs, directeurs généraux et autres chefs d’établissement à travailler « sans relâche pour contribuer qualitativement au développement du pays ». « Nous devons ensemble veiller à ce que l’éducation soit orientée vers la croissance durable et inclusive », a-t-elle indiqué.  

Laissez votre commentaire