dimanche,20 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: Michel Menga lancera une large concertation avec les acteurs de l’Education...

Gabon: Michel Menga lancera une large concertation avec les acteurs de l’Education nationale

Le gouvernement poursuit sa course vers une trêve sociale. Cette fois-ci, c’est le ministre d’Etat à l’Education nationale, chargé de la Formation civique, Michel Menga M’Essone qui a décidé de lancer une vaste concertation avec les chefs d’établissements, les organisations syndicales, les associations des parents d’élèves et les coopératives scolaires à partir de ce vendredi 3 mai 2019. L’objectif visé est  est d’exposer les modalités de mise en oeuvre des réformes gouvernementales et l’examen des problématiques prioritaires dans le secteur de l’éducation, rapporte le quotidien L’Union.

Dans le cadre de l’instauration d’un dialogue social avec les partenaires de l’éducation nationale, le gouvernement multiplie les actions. En effet, le ministre d’Etat à l’Education nationale, chargé de la Formation civique, Michel Menga M’Essone lancera une vaste concertation avec les chefs d’établissements, les organisations syndicales, les associations des parents d’élèves et les coopératives scolaires à partir de ce vendredi 3 mai 2019, lit-on dans L’Union. Cette rencontre sera l’occasion pour le ministre d’Etat d’exposer les modalités  de mise en oeuvre des réformes gouvernementales et l’examen des problématiques prioritaires dans le secteur de l’éducation.

Cette rencontre à venir serait le résultat d’une réflexion inclusive annoncée par le gouvernement le 16 avril dernier, dont la première phase a été initiée le 23 avril par la rencontre controversée avec les partenaires sociaux. Car il faut souligner que la confédération Dynamique unitaire a quitté les travaux, tandis que le Syndicat national des magistrats du Gabon (Synamag) a dénoncé avoir été ignoré par le gouvernement au cours de cette rencontre.

Pourtant, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale a réaffirmé les axes majeurs de sa politique générale au cours de cette rencontre du 23 avril, en l’occurrence le dialogue social et les réformes multisectorielles. Pour le gouvernement, ces réformes portent sur l’amélioration des conditions d’apprentissage, l’encouragement du mérite et la recherche des voies et moyens de parvenir à la facilitation de l’employabilité. « Des correspondances ont déjà été préparées pour chaque acteur de cette concertation, non seulement pour servir d’invitation, mais également pour préciser les contours et l’organisation pratique de ces échanges », a confié Michel Menga M’Essone à L’Union.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt