Gabon: Michel Menga va saisir la justice pour faire annuler les conclusions du congrès de Barro Chambrier

Barro Chambrier et Michel Menga © D.R

C’est à la faveur d’une déclaration rendue publique le samedi 13 mars 2019 à sa permanence politique sise au quartier Bel-Air dans le premier arrondissement de la commune de Libreville que Michel Menga M’Essone, membre fondateur du Rassemblement héritage et modernité (RHM) a tenu à donner sa position suite à la mue subie par cette formation politique lors du congrès extraordinaire convoqué récemment les 5,6, et 7 avril courant. A cette occasion, il a annoncé l’introduction d’une requête auprès de la justice afin d’attaquer les conditions de la tenue dudit congrès.

« RHM, j’y suis, j’y reste ! »  c’est autour de ce slogan très évocateur que s’est déroulée la déclaration de celui qui se réclame toujours du Rassemblement  héritage et modernité. C’est en présence de plusieurs autres leaders de l’opposition notamment Jean De Dieu Moukagni Iwangou, Jean Norbert Diramba, Jonathan Ignoumba ou encore Philippe Nzengue Mayila que l’actuel membre du gouvernement a tenu à s’opposer au congrès organisé récemment par ses anciens camarades du RHM présidé par Alexandre Barro Chambrier.   

En effet, il a relevé que « ce congrès organisé sans lui est nul et non avenu, conformément aux statuts et règlements du parti, qui stipulent qu’un membre fondateur ne peut être exclu ». Une situation inconcevable pour Michel Menga et certains membres de cette formation qui n’entendent pas se laisser faire. Dans le même temps, il a souligné que l’ensemble des personnes ayant pris part à ce congrès notamment les élus issus des législatives et locales d’octobre 2018 « s’étaient exclues d’elles-mêmes du Rassemblement héritage et modernité ».

Face à la violation des dispositions statutaires conditionnant l’organisation du Congrès national, à la tenue des Congrès provinciaux, Michel Menga a annoncé la saisine des tribunaux afin de faire annuler les conclusions de cette messe qui a vu le parti changer de dénomination passant du Rassemblement héritage et modernité au  Rassemblement pour la Patrie et la Modernité, RPM.

Laissez votre commentaire