lundi,4 juillet 2022
AccueilActualitésCultureGabon: Melchy Obiang déplore le peu d’implication des pouvoirs publics dans le...

Gabon: Melchy Obiang déplore le peu d’implication des pouvoirs publics dans le financement du cinéma

Ecouter cet article

Dans le cadre du Canapé rouge de Gabon Media Time diffusé le lundi 9 mai dernier, le réalisateur et producteur gabonais Melchy Obiang est intervenu sur le peu d’implication des pouvoirs publics dans le financement du cinéma. Considéré comme le 7ème art, le cinéma qui est un outil de colonisation nécessite que les pouvoirs publics prennent leurs responsabilités afin de promouvoir sa culture selon ce dernier.

Le cinéma est un art populaire, ce lieu-même où une pensée du corps est mise en scène. Avec pour objectif premier de captiver l’attention du public en marquant les esprits à travers un scénario solide, avec un message derrière. Après deux années de restrictions liées au coronavirus, Melchy Obiang sort ébranlé.  «Avec mon équipe nous avons dû éteindre les projecteurs, éteindre  les caméras et rester assis sans rien faire, j’en sors éprouvé parce qu’on n’a pas pu tourner et produire en salle forcément ça a de l’incidence sur notre fonctionnement économique et structurelle », a-t-il confié.

Une situation qui a été difficile pour Melchy Obiang et son équipe, car durant cette période le réalisateur a vu ses ressources diminuées, situation qu’il déplore et qu’il traduit par un manque de considération des autorités dans le financement du cinéma . «Nous les acteurs culturels, on a eu l’impression d’être très oubliés durant cette période. Cette impression est fondée car nous n’avons eu aucun accompagnement. l’Etat s’est investi dans plusieurs secteurs et par priorité  », a-t-il ajouté

Ce qui toutefois n’a pas empêché le réalisateur de se développer et de mettre en place des solutions transitoires afin de porter son œuvre plus haut et ne pas être dans la situation d’éternel assisté. « A toute situation difficile qui se présente, il faut avoir un esprit de manager à savoir développer trouver des solutions transitoires pour faire vivre son art ».

C’est dans cet élan qu’il a sensibilisé les autres acteurs culturels  notamment en dénonçant le financement des films par les grands groupes de production qu’il qualifie d’assujettissement financier  « nous devons réaliser des films gabonais par des Gabonais pour l’etranger », « l’absence des salles de projection est un handicap majeur pour l’activité cinématographique au Gabon. C’est à nous de prouver à l’Etat que nous sommes une priorité, en produisant des films avec un impact très fort aussi bien sur le plan national qu’ international », a-t-il souligné.

Geneviève Dewuno

Alors, ça vous a plu ? 👍🏾
Pour recevoir les dernières actualités de notre média, inscrivez-vous à notre newsletter Whatsapp.

OUI bien sûr je m'incris

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Gabon Media Time
Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Global Media Time Gif
Pub_Airtel - MEGA PROMO
Pub - Batidays- BATIPLUS
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x