Gabon/ Me Obame Sima: «il n’y a jamais eu de convocation d’Henri Claude Oyima» 

Alors que l’hebdomadaire Jeune Afrique indiquait dans un article paru le 15 juillet dernier que « le PDG de BGFIbank sera face au juge dans l’affaire du milliard disparu », l’avocat de ce dernier a tenu à démentir ses propos. Ainsi, joint par Gabon Media Time,  maître Obame Sima a indiqué sans ambiguïté, qu’il « n’y a jamais eu de convocation à l’endroit d’Henri Claude Oyima ». 


Nouveau rebondissement dans l’affaire de la disparition d’un milliard de Fcfa du compte de l’Etude notariale d’Alfred Bongo Ondimba. Alors que l’hebdomadaire Jeune Afrique soulignait dans un article daté du 15 juillet dernier, que « le PDG de BGFIbank sera face au juge dans l’affaire du milliard disparu », il semblerait qu’il s’agisse en réalité d’une vraie fausse convocation. 

En effet, joint par la rédaction de Gabon Media Time, l’avocat de la Banque d’affaires, a indiqué qu’il n’y a « jamais eu de convocation à l’endroit d’Henri Claude Oyima ». Selon les propos de Maître Obame Sima, « il s’agit d’un dossier qui oppose la BGFI Bank Gabon SA à Maître Alfred Bongo Ondimba alors que M. Henri Claude Oyima est président de la BGFI Bank Gabon Holding SA ».

Pour l’avocat du groupe bancaire, il s’agit donc « d’une nouvelle affabulation destinée à détruire plutôt qu’à construire », étant donné que BGFI Bank Gabon SA et BGFI Bank Gabon Holding SA, sont « deux structures juridiques différentes ». Par ailleurs, ce dernier a tenu à rappeler qu’il n’y avait pas de plainte contre BGFI Gabon SA « à l’heure actuelle ».

Entre suspicions, affabulations, et vraie fausse convocation, cette affaire dite du “milliard de FCFA disparu” n’a pas fini de faire couler encre et salive.

Laissez votre commentaire