Gabon: Me Lubin Ntoutoume entend redonner au barreau ses lettres de noblesse

Me Lubin Ntoutoume, bâtonnier de l'ordre des avocats du Gabon © GMT

Après sa confirmation par voie électorale le mercredi 24 octobre dernier au poste de bâtonnier de l’ordre des avocats du Gabon, Maître  Lubin Ntoutoume a au cours d’une interview accordée à nos confrères de L’Union, présenté sa vision relative à la gestion du barreau gabonais, longtemps frappé par une gestion archaïque  de la part de ses prédécesseurs.

Le nouveau bâtonnier de l’ordre des avocats qui a reconnu que la corporation dont il est désormais le garant des intérêts a perdu sa crédibilité depuis plusieurs années, entend désormais éradiquer les maux qui minent cette noble institution afin qu’elle retrouve ses lettres de noblesse « Nous allons tout mettre en oeuvre pour que le barreau du Gabon soit respecté », a t-il confié à nos confrères de L’Union.

Le nouvel avocat des avocats entend donc oeuvrer pour les intérêts de l’ordre et reste disposé à travailler avec toutes les forces vives de sa corporation pour faire entendre la voix du barreau lorsqu’il s’agira de trouver des solutions aux maux qui minent la justice gabonaise.

Me Lubin Ntoutoume a également exprimé sa motivation de faire rayonner le nom du barreau gabonais à l’international à travers sa participation aux événements tel que le 33e Congrès international des barreaux (CIB) qui se tiendra du 5 au 8 décembre prochain en Suisse, mais aussi par la formation des avocats gabonais à travers des conférences, colloques et séminaires organisés par le Centre international de formation des avocats francophones (CIFAF) et la rentrée du barreau du Sénégal le 14 janvier 2019.

La participation à ces événements d’envergure internationale est pour le nouveau bâtonnier de l’ordre des Avocats du Gabon « une façon de promouvoir ce rayonnement à l’international de la corporation », dont il a désormais la charge d’en assurer les intérêts a-t-il rappelé.

Evoquant la question relative à la prestation de serment des postulants à la profession d’avocat, le nouveau bâtonnier a indiqué, que celle-ci se fera à la rentrée prochaine du barreau du Gabon. Notons que depuis décembre 2013 soit 5 ans après, cette corporation d’auxiliaires de justice n’a pas eu de nouveaux entrants. Le bureau sortant du Conseil de l’ordre présidé par Jean Pierre Akumbu M’Oluna n’avait pas fait du renouvellement des avocats sa priorité.

Laissez votre commentaire