mardi,20 avril 2021
AccueilA La UneGabon: Me Louis Gaston Mayila apporte son soutien à «la paix des...

Gabon: Me Louis Gaston Mayila apporte son soutien à «la paix des braves»

Lancé par le Bloc démocratique chrétien (BDC) de Guy-Christian Mavioga puis adopté à la majorité par le Conseil national de la Démocratie (CND), l’appel à la paix des braves continue de recevoir le soutien de certains ténors de la politique gabonaise. La dernière en date est celle du président de l’Union pour la nouvelle république (UPNR) qui dans la foulée a souhaité avoir la position du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. 

 Soumis au vote lors de la session plénière du CND, l’Appel à la paix des braves continue d’enregistrer de plus en plus de soutien, ce malgré le niet de plusieurs partis de l’opposition dite radicale. C’est le cas de l’ancien ministre de feu le président Omar Bongo Ondimba qui a décidé de soutenir cette action qui selon lui a pour objectif d’apaiser le climat sociopolitique.  

Promoteur depuis 2018 de la réconciliation nationale, Louis Gaston Mayila a estimé qu’il faut « aller vers une réunion de sortie de crise ». S’il a marqué son accord, il a toutefois émis le souhait de voir le chef de l’Etat prendre position après cette initiative. « Le Conseil national de la démocratie (CND) dans sa forme actuelle est une version voulue par le président de la République. Je pose la question, monsieur le président, voici que votre fils CND vient d’accoucher d’une telle initiative. Vous lui avez donné les pouvoirs qui ont fait en sorte que nous puissions nous y retrouver. Mais vous dites quoi, monsieur le président ? », a interrogé le président de l’UNPNR.Tout en soutenant que les Gabonais étaient bien prêts à prendre part à ces assises, cet ancien soutien de l’ancien candidat à l’élection présidentielle Jean Ping a exhorté Ali Bongo Ondimba à réagir afin de sortir le pays de la crise multiforme qu’il connaît.

 Soumis au vote lors de la session plénière du CND, l’Appel à la paix des braves continue d’enregistrer de plus en plus de soutien, ce malgré le niet de plusieurs partis de l’opposition dite radicale. C’est le cas de l’ancien ministre de feu le président Omar Bongo Ondimba qui a décidé de soutenir cette action qui selon lui a pour objectif d’apaiser le climat sociopolitique.  

Promoteur depuis 2018 de la réconciliation nationale, Louis Gaston Mayila a estimé qu’il faut « aller vers une réunion de sortie de crise ». S’il a marqué son accord, il a toutefois émis le souhait de voir le chef de l’Etat prendre position après cette initiative. « Le Conseil national de la démocratie (CND) dans sa forme actuelle est une version voulue par le président de la République. Je pose la question, monsieur le président, voici que votre fils CND vient d’accoucher d’une telle initiative. Vous lui avez donné les pouvoirs qui ont fait en sorte que nous puissions nous y retrouver. Mais vous dites quoi, monsieur le président ? », a interrogé le président de l’UNPNR.

Tout en soutenant que les Gabonais étaient bien prêts à prendre part à ces assises, cet ancien soutien de l’ancien candidat à l’élection présidentielle Jean Ping a exhorté Ali Bongo Ondimba à réagir afin de sortir le pays de la crise multiforme qu’il connaît.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Bestheinfusion